Vous n’êtes pas sans savoir que DEATH STRANDING est la dernière œuvre en date de Monsieur Hideo Kojima (papa de MGS et SILENT HILL), qu’il a reçu un très bon accueil de la part de la presse et qu’il est sorti sur PC. Car, ça devient la mode de laisser une exclu Playstation à peine un an sur le marché et puis d’augmenter les ventes en la proposant à un plus large public.

Soit, ce n’est ni le débat, ni la question du jour.

Death Stranding a divisé la communauté des joueurs. De part son concept, qui pour le rappeler, consiste à livrer des colis dans une ambiance digne d’un tableau de Picasso mélangé à l’aspect apocalypse des séries de grandes renommées dont je tairai le nom.

 

Le plus beau profil de Norman

 

Certains adorent la simplicité du titre, d’autres critiquent le côté redondant et sans intérêt. Le qualifiant de jeu FEDEX. Les quêtes « Fedex » sont un concept très répandu dans le jeu vidéo, elles consistent à aller d’un point A à un point B. Personnellement, j’aime beaucoup car ces quêtes lambdas et sans grandes difficultés me laisse l’opportunité de découvrir l’environnement du jeu ainsi que son ambiance musicale. Mais bon, ce n’est pas du goût de tout le monde et ça se comprend!

Avec NORMAN REEDUS (Daryl pour les intimes) comme héros principal, le jeu nous propose un environnement extrêmement louche rempli de détails qui font sourire. Je fais partie de ces personnes aimant les détails et quand il s’agit de KOJIMA PRODUCTION, vous pouvez être sûr qu’ils seront à la hauteur. Du coup, au travers de cet article, je vais classifier (de manière purement subjective) les trucs les plus bizarres du titre.

 

Sois sympa

 

 

#5 BB

Pour faire simple, Sam (le héros) porte sur sa combinaison anti-pluie-mortelle, un BB dans un bocal. Ce BB l’aide à voir les échoués (ennemis du jeu). Bien que ce BB gazouille, ait besoin d’être -violemment- bercé par moment et ne supporte pas l’eau alors qu’il est lui-même dans un liquide, c’est un BB tout ce qu’il y a de plus normal. Sauf que, pour un nouveau né qui n’est censé vivre qu’un an hors de sa mère biologique; Ce petit être semble réagir comme un humain pourvu d’intelligence. Le plus flagrant c’est lors d’un pause via le MODE PHOTO. En effet, ce mode vous permet de photographier les paysages, Sam, ainsi que… Le BB. Le jeu vous donne la possibilité de faire prendre des poses au BB. Celui-ci pourra être aussi expressif qu’un muppet, prenant la pose telle une star incontestée dans le magazine « Femme Actuelle ». Je vous donne un exemple.

 

Le clin d’œil, ma pose favorite !

 

 

#4 SELFIE

Lors de son repos quotidien dans sa chambre privée, Sam pourra faire ses besoins (oui, oui), prendre sa douche, regarder ses jolies figurines, boire du Monster, écouter de la musique, apaiser le BB ET se regarder dans le miroir. Tout ce que Sam fait dans sa chambre a un but précis. Prendre une douche ou faire ses besoins lui concocte des grenades (j’avoue que j’aurais du le mettre dans le top celui-là), boire un Monster augmente sa barre d’énergie, regarder les figurines sert de récapitulatif à l’histoire etc. Mais… Se regarder dans le miroir, ne sert à rien. Enfin, presque. à l’aide du joystick droit, vous pouvez demander à Sam de faire une grimace, vous aurez alors la possibilité de prendre une photo. Même si photographier Norman Reedus tirant la langue est déjà très bizarre, sachez qu’en plus, BB vous donnera des likes en fonction de la perfection de votre grimace. Pour rappel, les likes sont la monnaie du jeu.

#3 SAM

En plus de tous les trucs étranges qui construisent littéralement le jeu et son gameplay, en tant que joueur, vous aurez une connexion spéciale avec Sam. De temps à autre, sans savoir pourquoi, celui-ci communiquera de manière très discrète avec vous. Il vous montrera quelque chose du doigt ou vous fera un clin d’œil. Il n’y a pas à dire, on se sent littéralement concerné quand Daryl tente d’entrer en contact avec nous. Ca fait flipper.

#2 CALL ME

Pendant vos trajets, aussi durs soient-ils. Vous aurez la possibilité, en pressant le côté droit du PAD de votre manette (j’ignore la touche sur PC) de faire parler Sam. Plus précisément, de faire crier Sam. Sachant que Kojima a voulu créer un jeu ou les joueurs étaient connectés (ce sont ses mots); Il n’est pas étonnant de voir une feature qui nous offre la possibilité d’entrer en contact avec les autres joueurs. Mais ce contact se fait de manière très étrange. à l’inverse d’un Dark Souls où vous pouvez visualiser le fantôme d’un autre joueur pour vous aider. Dans Death Stranding, vous pouvez voir les pas d’un autre joueur et, si vous vous sentez un peu seul, en appelant au vide par le biais de cette touche, un autre joueur peut vous entendre et vous répondre de la même manière. Ce qui donne des conversations très abstraites.

Moi : « Hé, il y a quelqu’un? »

Un joueur : « Hé, toi! »

Moi : « Moi, c’est Sam! »

Un joueur: « Moi aussi, c’est Sam. »

 

#1 LES PIPIS

Ma feature préférée. Je ne saurais le cacher plus longtemps. Vous le savez, Sam boit du Monster. Le jeu ne se cache absolument pas de ce sponsoring et en plus des canettes plus que visibles dans la chambre privé de Sam, en plein trajet, vous pouvez boire cette boisson énergétique dans votre gourdasse (qui se remplit avec la pluie, va savoir pourquoi il pleut du Monster) ce qui vous redonne de l’énergie et c’est tant mieux. MAIS, à un moment donné, il va falloir se soulager. Vu que le jeu se donne un air de simulation, le pipi c’est obligé. Alors rassurez-vous, Norman Reedus ne nous dévoile rien de son intimité. On a juste la possibilité de contrôler le jet de notre pipi et je dois admettre qu’en tant que femme, ça m’éclate, je pisse sur tout.

Bien que ce détail se convient à lui seul, ce n’est pas le plus bizarre. En effet, en fonction des ml de pipi que vous répandez sur le sol, une illusion de champignon des bois, portant votre nom, va pop à l’endroit précis du crime. Ce champignon sera plus ou moins gros en fonction de ce que vous avez donné. Le plus étrange, c’est que les autres joueurs verront ce champignon, ils pourront le liker et y récupérer des cryptobiotes (petites bestioles servant à remplir votre jauge de vie). Le jeu vous indique même que vous reposer auprès de l’une de ces illusions de champignons requinquera votre énergie en moins de deux. Sérieusement, c’est pas ultra bizarre ça?

 

Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, DEATH STRANDING restera un jeu marquant de l’histoire grâce à ses features loufoques, vues comme du troll par certains et comme du génie par d’autres. On ose se demander jusqu’où ira le père KOJIMA dans sa prochaine production, car le maître du bizarre n’en a pas fini de nous surprendre.

 

# HAPPY BIRTHDAY

Juste pour le plaisir, j’en rajoute un petit qui est cependant inclassable vu son contexte. En effet, en début de jeu, le titre vous demandera votre date d’anniversaire. Hé bien si vous vous lancez dans une aventure livranesque (oui je viens d’inventer ce mot) le jour de votre dit anniversaire, vous aurez droit à quelques surprises… Je ne voudrais en rien vous spoiler. Et si votre anniversaire est trop éloigné par rapport à votre envie imminente de livraison, sachez que vous pouvez un peu troller le jeu en changeant la date de votre console…. Voilà, vous avez l’astuce. Et, joyeux non-anniversaire !

 

 

 

Je dois pisser.

Missa ʕ•͡-•ʔ

 

 

 

 

 

 

 

Missa Chan
Missa Chan

Casse-noisette professionnelle, psychopathe du text-smiley et adore chercher l’info qui fâche pour mieux remuer le couteau dans la plaie.

I should go =͟͟͞͞( ✌°∀° )☛

Nous sommes en direct !
Actuellement hors ligne
Shares
Share This