Le 11 / 11 / 11 sortait The Elder Scrolls V : Skyrim sur Playstation 3, Xbox 360 et PC. Et le moins que l’on puisse dire c’est que cet évènement fût un royal succès pour Bethesda. Fort de ses deux licences phares (The Elder Scrolls et Fallout) le géant américain était conscient de détenir une partie de l’avenir du jeu vidéo entre ses mains.

Je ne parle pas d’un futur où les jeux sont de plus en plus beaux, épatants, remplis de techniques révolutionnaires et évolutifs… Mais d’un futur alternatif guidé par les fans. Des jeux qui sortent et re-sortent en 10 exemplaires différents, avec toujours les mêmes bugs et le même contenu. Mais appuyé par les moddeurs, ces génies des temps modernes surexploités par l’industrie du jeu vidéo car… ça ne coûte aucune pièce d’or et ça permet de continuer à faire vivre une licence sans le moindre effort, ou presque.

 

Cet article sera une ode à ces moddeurs qui bien souvent, motivent les développeurs à modifier leur jeu, à l’améliorer. Ces fans talentueux qui préfèrent créer eux-même la solution à un bug plutôt que d’attendre une énième MAJ à moitié correctrice. Ces artistes qui, dans certains cas, font le travail des développeurs à leur place…

 

C’est exactement ce qui s’est passé avec l’édition anniversaire de Skyrim, sortie le 11 / 11 / 21 soit 10 ans après la sortie initiale. Bethesda sait que les joueurs sont en attente de The Elder Scrolls VI, du coup, ils décident de sortir une nouvelle version de leur jeu, déjà édité et paru en différents exemplaires à ce jour.

L’édition ANNIVERSARY ou plus communément appelée dans le jargon: AE (il y a aussi SE pour la spéciale édition, LE  pour l’édition Légendaire et…. bref vous avez compris) se découpe en deux parties. La première gratuite qui (si vous possédez la version SE au minimum) vous donne l’accès à une MAJ débloquant la pêche,  le mode survie et une nouvelle suite de quêtes. Tout ceci venant de divers MODS précédemment créés par les fans. Car rappelons-le, la SE embarque avec elle une bibliothèque de MODS pour les consoles. C’était l’astuce de Bethesda en 2016 pour sortir une nouvelle fois le jeu et faire payer ça au prix plein.

La deuxième partie de l’AE est, comme vous pouvez vous en douter, payante. 19,99 si vous possédez déjà le jeu et 49,99 si vous voulez vous lancer dans l’aventure. Un prix qui englobe plus de 70 MODS. Et si vous vous demandez si ces MODS sont trouvables directement via la SE, sans dépenser un rond, la réponse est oui mais en partie. Il faut savoir que certains MODS sont payants (avec de l’argent virtuel) et qu’il y en a beaucoup… De plus, l’installation de ces MODS désactive automatiquement vos trophées, ce qui est gênant pour les chasseurs que vous êtes.

Bethesda a donc décidé de regrouper les 70 meilleurs mods pour un prix unique, en permettant aux trophées de NE PAS être désactivé.

 

Je vous l’accorde, c’est plutôt couillu de proposer à l’achat des MODS créés de toute pièce par la communauté. C’est un peu comme exploiter l’inexploitable juste pour donner à Skyrim un dernier souffle avant l’arrivée de The Elder Scrolls VI. Mais même si certains joueurs trouveront ça impardonnable et bien… ça marche.

J’en parle régulièrement mais les fans de RPG sont en manque cruel de jeu de ce type. Revenir sur un jeu déjà fait devient chose courante, surtout avec les remasters en tout genre. Ici, Bethesda ne nous propose même pas un jeu amélioré graphiquement, mais simplement un jeu avec des ajouts. A vous d’améliorer votre expérience comme bon vous semble en activant ou désactivant les MODS proposés.

Pour du Marketing, c’est un coup de génie, je suis même étonnée qu’une édition COLLECTOR n’ait pas vu le jour. Pour l’amour du jeu vidéo c’est l’essoufflement d’une licence qu’on aime tant. Ce qui ne nous empêche pas de craquer pour voir si ça en vaut la peine…

 

Le constat est troublant voir désastreux

 

Arrivée au niveau 15, j’ai déjà failli arrêter le jeu 3 fois. Avoir des ajouts à foison c’est une chose, mais devoir faire face aux mêmes BUGS depuis 10 ans, c’est inacceptable. A l’heure où j’écris ces lignes, 3 quêtes sont en suspend car l’objet est soit bloqué dans le décor; soit inexistant. Les marqueurs de quêtes jouent à cache-cache et mes compagnons me barrent la route tout le temps, à croire que ça les amuse. Sans compter le nombre de fois où je reste bloquée dans le décor…

Alors oui, c’est SKYRIM mais Skyrim a 10 ans maintenant, Skyrim est rempli de bugs intolérables et je vais oser le dire : SKYRIM A FAIT SON TEMPS. Faute au studio de développement sans doute et à l’aspect business de l’univers du jeu-vidéo. Le constat reste le même.

 

Je conseillerais de tester cette version (partie gratuite) aux personnes ne connaissant pas du tout l’univers. A condition d’être tolérant vis-à-vis des jeux buggés. Et si vous n’êtes pas un chasseur de trophées alors faites-vous plaisir avec les MODS, après tout, ils sont là pour améliorer la qualité de jeu.

 

Sur ce, je retourne pêcher…

Missa Chan
Missa Chan

Casse-noisette professionnelle, psychopathe du text-smiley et adore chercher l’info qui fâche pour mieux remuer le couteau dans la plaie.

I should go =͟͟͞͞( ✌°∀° )☛

On est en stream ! :D On restream bientôt ;-)
Shares
Share This