The Legend of Zelda – Breath of the Wild :

Alors, comment passer à côté de cette actualité, je dirais même ce tsunami vidéoludique, … Je pense que cette effervescence était encore moins prononcée lors de la sortie de la Nintendo Wii et son sublissime Twilight Princess… Mais Breath of the Wild atteindra-t-il les objectifs de Nintendo tout en comblant les joueurs confirmés ou potentiels ? Nintendo satisfera-t-il la nouvelle génération et les nostalgiques ? C’est ce que nous allons examiner au cours de ce test.

L’histoire :

Après un sommeil qui a duré une centaine d’année, Link s’éveille dans un temple avec pour douce mélodie la voix d’une jeune fille lui demandant d’ouvrir les yeux. Les lumières bleutées se dissipent et se tamisent, Link peut s’élever. Après l’observation des lieux, l’attention se porte sur une tablette illuminée, … que la charmante voix nous recommande de prendre. Cette tablette « Sheikah » doit nous montrer la voie à suivre. La qualité graphique et la beauté de l’environnement nous démontre déjà que l’on est face à un titre prometteur. En appliquant cette tablette, Link ouvre la sortie et peut contempler … le panorama verdoyant et nous montre l’aventure qui nous attend, … et l’on a attendu ! La caméra nous montre un temple qui sera probablement notre première étape, ainsi qu’un vieil homme, … place à l’exploration et au début de l’aventure !

Gameplay :

Au niveau du gameplay, la vue à la 3ème personne classique parait comme une évidence. Le système de gestion des armes, de l’inventaire, de la garde-robe, apparaît comme une nouveauté dans la série. On retrouve aussi l’importance de la gestion de l’effort qui nous rappelle celle de Skyward Sword. Que l’on court, que l’on grimpe, que l’on nage, … il nous faut rester attentif à nos efforts. Le système de combat est assez intuitif via le verrouillage des ennemis, tout comme les attaques à distance. Encore une nouveauté par rapport aux anciens numéros, nous n’aurons pas qu’une seule ou deux armes principales à acquérir mais une multitude qui s’useront au fur et à mesure de l’aventure. Il faudra donc en récupérer tout comme les vêtements, de la nourriture et différents objets.

Au niveau de la carte, la dénomination d’Open World est amplement justifiée. Après avoir passé le premier plateau d’initiation, le monde est immense. Plusieurs quêtes principales s’ouvriront au fur et à mesure de l’aventure. Mais tout loisir de parcourir à sa guise cet univers nous est laissé. A nous d’explorer donjons et sanctuaires. Si les paysages extérieurs sont très « nature », les espaces intérieures connaissent un décor assez futuriste. Cette alliance est tout à fait adéquate.

A noter qu’une série d’Amiibo viendront alimenter l’aventure.

Durée de vie :

A l’heure où je vous écris, il ne m’est pas permis d’évaluer la durée… mais on sent bien qu’il est improbable de boucler le jeu en 2-3 heures. Plus sérieusement, la soif de découverte permanente sera difficilement comblée… les plus acharnés pourront cumuler les heures de jeux. On est face à un bijou du jeu vidéo qui nous tiendra en haleine pour un moment !

Conclusion :

Legend of Zelda, garantie de titre travaillé et recherché, … verra dans « Breath of the Wild » un package de nouveautés, un environnement mystique et futuriste à la fois, des nouveautés dans la gestion des armes et de l’inventaire, dans un monde ouvert gigantesque. Il répond simplement à l’attente démesurée que l’on pouvait avoir avec brio. De quoi entrer dans la légende du jeu vidéo en tant que fer de lance pour la Nintendo Switch et demeurer un incontournable de la Wii U. La bande sonore nous tiendra en haleine et certains morceaux resteront dans notre tête. La possibilité infinie d’exploration, le sentiment de liberté, le nombre de donjons et sanctuaires, les quêtes principales et les quêtes annexes, … toute cette recette nous offre un titre accrocheur et confirme la notoriété de … la Légende de Zelda.

 

 

Par Jediced pour Shainiiigaming

Shainiiigaming
Shainiiigaming

Nous sommes en direct !
Actuellement hors ligne
Shares
Share This