POOL PANIC

Souvenez-vous des jeux de billard sur Windows 98.

Ça y est, la nostalgie revient ?

C’était relax, amusant et étrangement, on pouvait y passer des heures !

La sensation se renouvelle en 2018 avec POOL PANIC.

 

Mais attention je ne vous parle pas d’un simple jeu de billard. Ce serait trop facile !

Mon regard s’est porté sur un jeu indé qui propose, certes un gameplay assez classique, mais surtout une mise en scène COMPLETEMENT LOUFOQUE.

Voici le topo :

Vous êtes dans un univers ou les boules (oui, j’ai bien dis les boules) prennent vie ! Elles ont des yeux, des bouches, des jambes et des attitudes propres à elles, vous voyez le genre de délire ?

 

 

Vous ? vous êtes la boule blanche ! L’anti-héros, celle qui doit placer les autres boules dans les trous, mais attention toujours la noire en dernier ! Gardons tout de même les bases du billard, pardi !

Vous vous déplacez donc sur une MAP animée qui ressemble à un rêve traumatisant d’Alice au pays des Merveilles et vous activez les niveaux un à un. Le principe se veut évolutif, ces niveaux s’ouvrent au fur et à mesure que vous progressez dans l’histoire.

 

Map

Et des histoires, parlons-en !

Dans chaque niveau, vous disposez d’une atmosphère unique et d’une véritable mise en scène. Du crash de voiture au camp de scout, en passant par la grève des travailleurs. Tout est proprement orchestré et totalement déjanté.

 

Les boules de couleur apparaissent en fonction des évènements et, je peux vous le dire, elles ne vont pas vous faciliter la tâche !

Certaines sont passives et se contenteront de trembler quand vous armez votre queue (de billard) mais d’autres sont de vraies plaies.

Par exemple, la boule à roller esquivera chacun de vos coups si vous ne prenez pas le soin de la perturber un peu avant.

Il vous faudra parfois faire preuve de réflexion pour allez au bout du niveau, l’un d’entre eux vous demandera, par exemple, de pêcher les boules à l’aide d’un chapeau (oui,oui) avant de pouvoir les diriger vers le trou le plus proche. C’est sûr, vos méninges vont travailler. Mais gardez l’esprit ouvert, car qui dit scénario loufoque dit solution complètement barrée.

Les éléments peuvent également se déchaîner sur vous. Ha ? vous pensiez que ça allait être simple ? Détrompez-vous, tout est fait pour vous compliquer la tâche.

Le p’tit Bonus

Lorsque vous parvenez à faire un joli coup, vous vous équiperez de lunettes de soleil, ben oui, c’est tellement la classe !

 

Et pour plus de style, votre boule pourra récupérer toute sorte de chapeaux simplement en roulant dessus. C’est sympa, même si ça ne sert à rien !

Et pour le Gameplay ?

C’est très simple. Vous pouvez vous déplacer librement sur la zone à l’aide des touches directionnelles ⇦⇧⇨⇩

Vous armez la queue avec le bouton gauche de la souris et vous tirez en relâchant. Le jeu propose également un coup léger à l’aide du bouton droit de la souris.

Un système de temps, de nombre de coups et de trophées est disponible sur chaque niveau. Ainsi vous pouvez recommencer à votre guise pour tenter le perfect.

Cela dit vous pouvez faire comme moi et juste essayer de mettre ces *-Biiiiip-* de boules dans ces *-Biiip-* trous !!!

Le plus drôle, c’est que cela ne se limite pas à ça. POOL PANIC vous propose des mini-jeux ! Défier des boules vieillies par le temps dans un bar craignos ? C’est possible ! Ces mini-jeux se présentent sous forme de duel, en un coup et sans possibilité de se déplacer.

 

Notez aussi que vous pourrez, parfois, trouver des petits trolls comme le photomaton spécial BALLS.

 

 

Finalement

POOL PANIC est un jeu parfait si vous avez le cerveau en pause et que vous cherchez un moment de détente rapide.

Attention toutefois aux détenteurs de souris capricieuse, la maniabilité de la queue pose quelques soucis, alors un conseil : restez calme.

 

 

 

 

Missa