« Entrez ici de votre plein gré et laissez-y un peu de la joie que vous y apportez »

Quoi de mieux pour présenter le jeu qui va suivre qu’une citation de Dracula de 1992 (regardez la vidéo du Fossoyeur pour plus d’infos) ? Amateur de films d’épouvantes, des créatures issus de ce folklore et de l’humour décalé, ce jeu est fait pour vous. Pour vous donner une idée de ce à quoi vous attendre, je vous poserai une question : que ce serait-il passé si Tim Burton avait créé les Sims ?

On parlait du Fossoyeur, voilà un sujet de vidéo qu’il aurait pu traiter. Aurait pu en effet car WildFactor et Gambitious Digital Entertainment on déjà répondu à la question en nous pondant :

Alors, commençons par le début. Comme je l’ai laissé entendre, il s’agit d’un jeu de construction/gestion en temps réel. Voici le contexte : Vous êtes un grand méchant et vous recrutez des serviteurs maléfiques (ou minions) qui, dans la plus grande joie, obéiront aux taches que vous leurs accorderez. Il vous faudra donc diriger astucieusement vos zombies, momies, vampires et autres morts vivants afin de faire prospérer votre manoir maléfique, dans la finalité d’attirer des touristes que vous pourrez massacrer dans le respect des saintes écritures.

Oui, les tâches disponibles sont nombreuses, diverses et variées, aussi faudra-t-il jongler entre vos minions pour optimiser la rentabilité en sachant que :

– chaque minion à des caractéristiques qui lui sont propre
– le fait de reproduire une action en boucle augmentera les capacités dans ledit domaine (plus il y a d’étoiles, plus le minion est bon)
– le minion est serviable, mais ne réfléchit pas. N’attendez donc pas de lui qu’il prenne des initiatives si une ressource vient à manquer. Vous êtes le seul décisionnaire de leurs actions.

Niveau graphismes, en effet, on est sur de la 2D relativement simpliste, mais pas inefficace. La lumière par exemple, point important de ce jeu, est parfaitement maîtrisée, ajoutant de l’immersion.

En termes de difficulté, le jeu demandera malgré tout une bonne gestion des ressources et de la main d’œuvre. En effet, le jeu progresse de façon crescendo, avec des missions à remplir pour progresser, et évoluer (et recruter !). Si les ressources sont nombreuses, une bonne organisation aura raison de l’affaire. Non, le plus compliqué sera votre personnel.

Car oui, en plus de leurs stats, ils possèdent un seuil de loyauté, qui variera selon de nombreux paramètres (faim, sommeil, confort, etc.), et un serviteur mécontent deviendra un problème potentiel de plus à gérer (ou comme moi, remplacez-le quand il commence à être gênant).

Dernier point, des événements viendront s’ajouter à votre progression. Certains seront positifs (marchands, recrutements), et d’autres négatifs (attaque de héros, blocage de route empêchant l’arrivée des touristes).

En conclusion, un bon jeu qui vous fera passer le temps (car les parties sont longues) dans un univers digne de la famille Adams.

 

VHDProd. pour Shainiiigaming

Shainiiigaming
Shainiiigaming

Nous sommes en direct !
Actuellement hors ligne
Shares
Share This