Final Fantasy XV Edition Royale

Voila déjà un an et demi que Kingsglaive: Final Fantasy XV est sorti. Et comme annoncé, il s’offre une nouvelle édition. Il s’agit de l’Edition Royale.

Une grande édition pour un jeu dont le héros principal est un prince.

Mais quand on annonce « Royal », il faut savoir assumer. Que contient donc cette nouvelle édition :

  • Le DLC 1 : L’épisode GLADIOLUS
  • Le DLC 2 : l’épisode PROMPTO
  • Le DLC 3 : L’épisode IGNIS
  • Le DLC 4 : Le multijoueur Frères d’armes.
  • Un nouveau Bateau
  • La REGALIA Type-D
  • Les nouvelles ruines d’INSOMNIA

DLC 1 : L’épisode GLADIOLUS

GLADIOLUS fait partie des boucliers du Roi. Dans cet épisode, nous aurons la possibilité de jouer ce personnage dans une courte histoire. Eh oui courte, très courte même puisque l’épisode à une durée de jeu d’une heure environ (dialogues compris). L’histoire en elle-même se résume facilement, nous jouons GLADIOLUS, qui, comme tout membre de la garde royale, doit faire ses preuves. Pour cela il devra suivre un parcours pseudo initiatique semé de monstres et autres créatures. Nous ne serons heureusement pas seul mais accompagné de COR l’immortel.

Ce petit voyage initiatique ne représente pas vraiment une difficulté de jeu. Au contraire, le parcours est semé de potions nous permettant de faire face aux diverses difficultés.

Le seul vrai intérêt est de pouvoir jouer GLADIOLUS, dont le style de jeu diffère fortement de NOCTIS. En effet, là ou avec le jeune prince, vous survoliez, virevoltiez et frappiez les ennemis, avec GLADIOLUS vous allez encaissez les dégâts de manière magistrale, jusqu’au moment ou BAM, vous déchargez votre fureur dès qu’une fenêtre s’ouvre.

DLC2 : l’épisode PROMPTO

L’épisode PROMPTO se déroule en même temps que l’histoire principale du jeu FF15. En effet, l’épisode raconte la période ou PROMPTO disparait du groupe à la suite de sa chute de train.

Alors êtes-vous prêt à jouer à Call of Duty dans l’univers de FF15 ? Parce que c’est à peu près cela; Vous allez vous retrouver avec une caméra sur l’épaule et pam pam pam, tirer dans tous les sens.

Tirer dans tous les sens constitue la majorité des scènes d’actions mais pas l’ensemble. Cela vous dit une petite balade en moto neige ? C’est original, pas super maniable mais original.

Il faut compter plus ou moins 2h30 de durée de vie pour cet épisode, ce qui en fait une durée de vie potable.

DLC 3 : l’épisode IGNIS

J’annonce la couleur de suite, voilà un bon DLC (pas que les autres soient mauvais mais celui-ci est un cran au-dessus).

L’épisode se déroule au cours des événements d’Altissia.

Contrairement aux autres DLC où l’accent était mis plus sur le combat et les différences de styles de combats surtout, ce DLC met l’accent sur l’histoire et la relation entre IGNIS et NOCTIS.

Mais FF15, c’est aussi de la baston, vous n’échapperez pas à cela. Des grappes d’ennemis viendront vous chatouiller les orteils. Vous devrez répondre présent avec vos dagues et adapter votre façon de combattre en fonction du nombre d’ennemis et de votre placement par rapport à ceux-ci.

Le point négatif de ce DLC est sa courte durée (environ 1h30). Ce qui représente une moyenne pour les DLC sortis pour FF15. On en voulait encore. C’est aussi l’occasion de voir la fin alternative proposée pour FF15. Personnellement je préfère la fin originale, mais au moins elle a le mérite d’exister.

DLC Frères d’armes

Autant annoncer de suite le point positif de ce DLC, c’est sa durée de vie.

20H de jeu. Par rapport aux autres c’est Byzance.

L’histoire de cet épisode se déroule entre l’épisode 14 et 15 de l’histoire principale. Vous vous retrouvez sur l’ile d’Angelgard. On ne va pas parler du contenu scénaristique qui est réduit à peau de chagrin. Vos missions seront composées d’escortes, de chasses et de défense. Vive la répétitivité. C’est amusant au début, lassant à la fin.

Originalité de cet épisode, on crée soit même son personnage, et la création est assez bien fournie.

Par contre la jouabilité est…bof bof. Déjà les serveurs ne sont pas toujours fiables, entre temps de chargement, bug, déconnexion, cela arrive souvent.

Bref pas de quoi s’extasier sur ce mode multi. En même temps, je ne pense pas que l’on joue à FF15 pour faire du multi. Mais ce n’est que mon avis.

Le bateau Royal

Cette édition met à notre disposition un nouveau moyen de locomotion : Le bateau Royal.

Ce bateau permettra d’avoir un accès libre aux zones de mer du jeu. Qui dit accès libre, dit nouvelles zones de pêche, nouvelles zones de photos, …. Du plus dans le jeu sans pour autant le révolutionner.

La REGALIA Type D

Le Monster Truck est de sortie.

C’est un peu le résumé de cette Regalia. Elle vous permettra de pouvoir passer partout sur terre. Elle s’obtiendra malgré tout par une nouvelle quête préliminaire.

Et le reste

Cette édition apporte aussi deux nouveautés. La vue subjective et les nouvelles ruines d’Insomnia.

Concernant la vue subjective on va faire bref, c’est chouette, c’est beau, c’est injouable. Et oui pour les déplacements on a une nouvelle perspective mais alors dans les combats, cette vue subjective rend totalement impossible de pouvoir anticiper, participer, et être au courant de son environnement. Et bon dans FF15 y a quand même beaucoup de combats donc…

Concernant les nouvelles ruines, elles sont dans la continuité des modifications graphiques apportées tout au long du cycle de vie du jeu. Et elles apportent de nouveaux combats de boss mémorables surtout.

Conclusion

Cette édition royale est destinée aux personnes qui n’auraient pas encore craqué sur FF15 depuis sa sortie. Les ajouts ne sont pas indispensables pour ceux qui sont déjà en possession de l’édition originale si ce n’est les DLC (que l’on peut se procurer seuls).

La License Final Fantasy reste un monument dans l’univers du jeu vidéo. Cette édition Royale permettra d’accrocher aux wagons les quelques personnes n’ayant pas encore passer le cap de l’achat.

 

 

Shainiiigaming
Shainiiigaming

Nous sommes en direct !
Actuellement hors ligne
Shares
Share This