The Legend of Zelda – Oracle of Seasons


Le choix de ce test est délibéré. Vous n’êtes pas sans savoir que Shainiiigaming vous proposera lors du prochain salon YouPlay ! (03-05 Mars 2017) une exposition retraçant le parcours de Link à travers toutes ses quêtes pour sauver la princesse Zelda et sa recherche de la TriForce. Il s’avère que « Oracle of Seasons » est un de mes préférés. Il reprend la vue aérienne si chère aux premiers Zelda et aux autres jeux de la série sur console portable. Ce numéro, sorti en 2001, a partagé les bacs avec son frère jumeau « Oracle of Ages ». Ces 2 jeux ont chacun leur quête respective mais sont liés. Terminer l’un des deux, et un code vous permettra d’obtenir des bonus dans l’autre. Pour ce test, nous resterons sur « Oracle of Seasons ».

L’histoire :

Après avoir trouvé la Triforce, Link reçoit une quête. Il tombe dans un puit de lumière et s’éveille dans une clairière où il fait la rencontre d’une troupe de comédiens. Link fera la connaissance d’une jeune fille nommée Din, la danseuse de la troupe. Après une petite danse à 2, le ciel s’assombrit et des éclairs jaillissent. A ce moment, apparait Onox, le Général des ténèbres, venu enlever Din qui n’est autre que l’Oracle des saisons ! Après cet enlèvement, les saisons sont grandement perturbées. Voici donc la quête de Link : Libérer Din du général des ténèbres. Et tout commencera par rechercher de l’Epée du Héros et trouver l’Arbre Bojo !

Gameplay :

Au niveau du gameplay, on reste dans un jeu Zelda classique, vue du dessus. La prise en main est assez aisée. Link devra réunir un panel d’objets (Epée du Héros, bouclier, boomerang, plume, pelle, … et surtout, le sceptre des saisons) qui lui serviront à parcourir toute la carte d’Holodrum et le monde sous-terrain de Subrosia. Chaque donjon verra les deux outils essentiels : carte et boussole, pour aider Link à s’y repérer. Dans son inventaire, Link aura aussi la possibilité de trouver des anneaux magiques lui conférant un pouvoir spécial. L’alliance combat/enquête trouve un parfait équilibre dans ce jeu. L’alternance Holodrum/donjon/Subrosia permettra d’y trouver son compte en matière de découvertes et de quêtes secondaires. Voici le listing illustré des donjons et boss.

 
Donjon 1 : Racine noueuse – Aquamentus – Essence Terre fertile


Donjon 2 : Ruines du Serpent – Dodongo – Essence don du temps


Donjon 3 : Antre des Mites Poison – Mothula


Donjon 4 : Dragon Dansant – Gohma


Donjon 5 : Grotte de la Licorne – Digdogger


Donjon 6 : Vestige Ancien – Manhandla


Donjon 7 : Crypte étrange – Gleeok


Donjon 8 : Epée et Ecu – Madelock


Donjon 9 : Château d’Onox – Onox

Durée de vie :

Comme dans tout opus « Legend of Zelda », on en arrive à une durée de jeu bien longue (merci les sauvegardes). Seule, la quête principale vous procurera de nombreuses heures de jeux. Ajoutez à cela, les différentes petites quêtes, la recherche des anneaux, nous en aurons pour notre investissement !

Le niveau de difficulté croit petit à petit au fur et à mesure des donjons, bien qu’il semble logique qu’à chaque nouveau donjon, on recherche le nouvel objet/gadget qui sera indispensable pour vaincre les deux boss du donjon.

Les successions de voyage Holodrum/donjon/Subrosia permettront encore de faire monter le compteur des minutes, Bref, pas moyen de dormir sur ce titre, plus on avance, et plus on veut en voir !

Conclusion :

Legend of Zelda, garantie de titre travaillé et recherché, … verra dans « Oracle of Seasons » une quête très intéressante et variée à travers donjon, forêt, marais, … La multitude d’objets pour obtenir un équipement complet et partir à l’assaut du général des ténèbres nous fera passer les différentes étapes. Le tout assez bien illustré pour un titre Gameboy Color et une prise en main aisée dès le début. Associer le titre à son jumeau « Oracle of Ages » permettra de débloquer certains aspects dans l’autre.

Source : http://www.puissance-zelda.com

Source : http://palaiszelda.com

 

Shainiiigaming
Shainiiigaming

Nous sommes en direct !
Actuellement hors ligne
Shares
Share This