TEST : Power Rangers – Mighty Morphin

Encore une fois, l’actualité cinématographique a largement orienté le choix de ce retro test. Cela ne vous a pas échappé, nos salles obscures ont vu depuis le 05 Avril dernier, l’avènement des Power Rangers. Ce qui nous inspire à retourner dans nos vieux cartons et ressortir un titre presque oublié, le premier jeu « Mighty Morphin – Power Rangers » sorti sur Nintendo Gameboy, Super Nintendo, Sega Megadrive et Game Gear. Histoire de marquer l’ancienneté du titre, on se centrera sur la version Gameboy. Bon, cette cartouche a tout de même passé les … 20 ans … le temps où l’un des programmes phares du Club Dorothée nous tenait accroché…

L’histoire :

« C’est le moment de la transformation ! 5 adolescents ordinaires se transforment en Power Rangers pour déjouer les plans de l’impératrice du mal RITA REPULSA et sauver la planète Terre. Choisissez votre couleur Power Rangers préférée : rouge, jaune, bleu, rose ou noir ! Combattez des ennemis énormes, féroces et spectaculaires ! Même le Ranger vert et le redoutable DragonZord ! ».
Issu de la jaquette Game Boy

Le décor est planté, on se retrouve dans la série… sous la forme des super héros.

La musique d’intro nous replonge dans le 8bit. L’écran titre apparaît et nous voilà devant le choix de notre premier Power Ranger pour débuter l’aventure… Le niveau 1 débute et on va se familiariser avec les commandes.

Gameplay :

Il s’agit d’un jeu de plate-formebeat them all en 2D tout à fait classique et au premier abord, assez sommaire et répétitif. L’arrière-plan de chaque niveau répète le même décor. Les premiers ennemis arrivent et un simple coup de poing ou coup de pied sauté nous en débarrasse. On se limite donc à courir, coup de poing au sol, et coup de pied en saut. Quelques objets à ramasser nous fournissent quelques avantages comme une invincibilité temporaire. Les stages se terminent et nous offrent une petite succession d’images des véhicules d’assaut géant (Zords) et ainsi apparait le Megazord. Une phase contre un « boss » en 1 contre 1 termine chaque level. Une fois le boss vaincu, un « bonus stage » permet d’augmenter le score. La prise en main est donc facile. Même trop facile par moment.

Durée de vie :

Le titre sera vite fini ! Une petite demi-heure devrait suffire à en voir le bout. A moins d’être très fanatique de la série, et de ne pas posséder un titre plus actuel ou encore de ne pas avoir à disposition les versions SNES ou Megadrive ou peut-être à vouloir revivre un moment d’enfance, je ne trouve pas un grand intérêt à revisiter ce titre.

Conclusion :

Un titre qui prend un coup de vieux, peut-être même déjà à sa sortie. Vu les possibilités offertes par certains jeux, Mighty Morphin Power Rangers montrait déjà une tendance dans le jeu vidéo à se servir d’une bonne licence pour vendre… Cette conclusion peut être nuancée pour les versions Super Nes et Mega Drive mais ne faisait pas l’objet de ce test, … Je ne peux pas mettre la moyenne, même pour une bonne licence qui en fin de compte se résume à un jeu très répétitif et peu original. Par contre, curieux de me rendre dans un cinéma pour se faire une idée du film. En ferez-vous de même ? C’est peut-être déjà fait !

 

 

 

Shainiiigaming
Shainiiigaming

Nous sommes en direct !
Actuellement hors ligne
Shares
Share This