Retro – Souvenirs : Pac-Man fête ses 40ans

 

 

1980, le début d’une décennie qui n’allait pas seulement révolutionner la musique et la télévision, mais aussi la vague vidéoludique qui ne prendra plus fin. En plus de ma naissance, d’autres créations géniales vont voir le jour pour apporter divertissement et amusement grâce au joystick en main. Quand on cause de jeux vidéo des années 80, il est impossible de passer sous silence cette boule jaune cisaillant l’air pour avaler de petits points et pourchassée par des fantômes colorés, … je ne vous présente plus … Pac-Man.

A la barre de cette création, l’entreprise Namco espère rivaliser avec les jeux du moment que sont les autres légendes du jeux vidéo : Astéroïds et Space Invaders. Cette boule jaune à la bouche vorace fera son apparition dans une multitude de domaine et se définit comme icône des jeux d’arcade. En ce temps-là, la tentative de donner une image saine aux gamers est réfléchie, puisque des fruits font leur apparition pour gonfler les scores. Ces mêmes scores qui seront le trophée à qui voulait afficher ses initiales au tableau. Après la consommation des gommes spéciales, appelées pacgum (au nombre de quatre), il était possible de déguster du fantôme, la décennie des ghostbusters était en marche !

Ce que je découvris, en lisant pour produire cet article, c’est que chacun des quatre fantômes avait son propre comportement. Le rouge (Blinky) suit directement notre canari rond, l’orange (Clyde) vogue au hasard dans le labyrinthe, le bleu (Inky) part de temps à autre dans la direction opposée et enfin madame la rose (Pinky), la plus réfléchie, anticipe où va se trouver Pac-Man.

Le titre original de « Puckman » fut changé en raison des risques de dégradation des bornes en changeant la première lettre (on vous laisse deviner par quoi…). Les bénéfices engendrés par la tête jaune en feront un des titres les plus lucratifs de l’histoire. Les déclinaisons qui en suivirent sur consoles ressemblaient peu à l’original. Rien ne remplace donc la borne d’arcade et ses parties endiablées qui laisseront des mains en mode « griffes ». Quelques suites comme Mrs Pac-Man, Pac-Man Jr ou encore Pac-Mania vont continuer à faire de la licence, une réussite.

               

Ses apparitions au cinéma et à la télévision seront nombreuses. Les produits dérivés affluent encore aujourd’hui dans les échoppes du monde entier. Je ne citerai qu’un épisode mythique de la série Friends, qui nous raccrochera des souvenirs d’exception et sur grand écran, le film « Pixel », a choisi un emblème qui ne passe pas inaperçu. Pac-Man n’est pas seulement une icône du jeux vidéo, il est devenu le porte-drapeau d’une génération. Entré dans la culture populaire, il s’est créé une place indétrônable au milieu des smileys, gifs, animations,… voulant faire référence à une époque grandiose. De grâce, après la lecture de cet article, des applications sur les stores permettent encore d’y jouer. Foncez ! Mangez du fantôme ! Soyez malin, passez la porte dérobée, et gobez toutes les gommes avec un petit fruit pour la bonne conscience.

 

Aujourd’hui, la société Bandaï Namco Entertainment propose de quoi nous rafraîchir les idées en partant à la dégustation de gommes. Le climat actuel, les longues files d’attente à l’entrée des magasins, les attentes pour les rendez-vous médicaux, … permet de tester ces nouveautés, à commencer par le Pac-Man Live studio, lancé prochainement sur la plate-forme Twitch. Quatre joueurs auront la possibilité de survivre dans un labyrinthe typiquement oldy. Un mode création s’ajoutera pour construire ses propres labyrinthe, de quoi donner la liberté d’imagination aux gamers qui se feront une joie de les partager.

On se fixe sur la nostalgie, mais le petit mangeur jaune a aussi l’avenir devant lui puisque de nouveaux jeux sont en préparation pour cette année 2020. Coté lecture, un livre rétrospectif est prévu, avec les 40 ans de parcours de Pac-Man en guise de fil rouge. La vague actuelle des Old-gen, proposant des petites machines à taille réduite rappelant le design d’antan n’échappe pas à la firme qui proposera une borne “Quarter Arcade” spéciale 40 ans. Une pièce de collection qui ne sera disponible qu’à 256 exemplaires (tiens ? le chiffre du célèbre bug de labyrinthe) signée par le créateur Toru Iwatani. Bien entendu, tout le monde aura la possibilité de se procurer une édition standard.

Pas encore convaincu, pas encore titillé par un retour aux sources? A votre clavier pour y encoder “Join the Pac”, le nouveau thème musical du 40ème anniversaire de Pac-Man, replongeant dans l’ambiance de toute une légende grâce au talent de Ken-Ishii. On est sympa, on vous le met ici:

Enfin, Pac-Man a récemment participé à l’iniative Stay Home and Play de Google en incluant le très populaire Google Doodle du 30ème anniversaire de Pac-Man qui présentait un labyrinthe Pac-Man entièrement jouable intégré au logo de Google. En 2010, ce Google Doodle a permis de jouer environ 4,8 millions d’heures dans le monde entier.

Un tel parcours pour un jeu vidéo reste admirable. A la conquête de millions de gamers, encore et toujours, Pac-Man va rester encore très longtemps en scène. Il est unique, iconique et indétrônable. Je vous invite donc à vous munir de l’application des 40 ans et de vous plonger dans les modes classiques, labyrinthes mais aussi les Pac-Missions ou encore les tournois proposés !!! Bon amusement !

Par C.Quinaut pour Shainiiigaming

Shainiiigaming
Shainiiigaming

Nous sommes en direct !
Actuellement hors ligne
Shares
Share This