Ce jeudi 11 juin Sony nous en mettait plein la vue grâce aux nouvelles licences de la PlayStation 5 et la PlayStation 5 elle-même. La conférence a duré environ une heure, elle était composée de 28 trailers d’une qualité incroyable et quelques phases de gameplay pour certains jeux . Les petits mots des développeurs ainsi que le dévoilement de la PS5, ses manettes et ses accessoires étaient également de la partie.

 

Les jeux dévoilés lors de la conférence

 

Sony nous en a mis plein les mirettes niveau licences et jeux. Ils nous ont aussi annoncé 9 jeux du SIE Worldwide Studios et de partenariats directs :

  • Astro’s Playroom (Japan Studio)
  • Demon’s Souls (Bluepoint Games / Japan Studio)
  • Destruction All Stars (Lucid Games / XDEV)
  • Gran Turismo 7 (Polyphony Digital)
  • Horizon: Forbidden West (Guerrilla Games)
  • Marvel’s Spider-Man: Miles Morales (Insomniac Games)
  • Ratchet & Clank: Rift Apart (Insomniac Games)
  • Returnal (Housemarque / XDEV)
  • Sackboy: A Big Adventure (Sumo Digital / XDEV)

Mais ce n’est pas tout, Sony nous a aussi montré 19 autres jeux, pour n’en citer que quelques-uns :

  • Grand Theft Auto V et Grand Theft Auto Online (Rockstar Games)
  • NBA 2K21 (2K, Visual Concepts)
  • HITMAN 3 (IO Interactive)
  • Resident Evil Village (Capcom)
  • Solar Ash (Annapurna Interactive / Heart Machine)

La PlayStation 5

 

 

Sony nous a aussi enfin donné quelques infos sur la PlayStation 5 ainsi que son design et certains de ses futurs accessoires.

Pour citer Jim Ryan, Président et PDG de SIE :

Avec la PlayStation 5, nous faisons un pas de géant vers une nouvelle génération d’expériences vidéoludiques inoubliables, donnant aux jeux une toute nouvelle dimension

De plus il nous vante les mérites de la PlayStation 5, ses caractéristiques nous offriront de nouvelles sensations.

  • 4K Blu-ray full HD,
  • Ray Tracing,
  • SSD ultra rapide,
  • Haptic feedback,
  • Adaptive triggers,
  • Motion sensor,
  • Micro et haut-parleur intégré,
  • Headset jack,
  • 3D audio.

Ils nous ont aussi dévoilé le nouveau design de la ps5 qui est très futuriste pour une console de jeux, ainsi que plusieurs accessoires pour la console. A savoir :

Un casque-micro sans fil PULSE 3D™, prenant en charge la technologie audio 3D et intégrant deux microphones à réduction de bruit ;

Une caméra HD, dotée de deux objectifs 1080p, permettant aux joueurs de diffuser des images d’eux face caméra pendant leurs séquences de jeu les plus spectaculaires ;

Une télécommande multimédia avec microphone intégré, permettant de parcourir des films et autres services de streaming en toute simplicité ; et enfin

La station de rechargement DualSense™, pour le chargement pratique de deux manettes sans fil DualSense™.

Il y aura deux versions une digitale, donc sans lecteur cd, et une normale. On ne sait toujours pas le prix, il sera annoncé plus tard.

Pour conclure, je passe la parole à certains de mes coéquipiers qui vous livrent leurs premières impressions.

 

Les avis de la team Shainiiigaming

 

Missa :

3 jeux m’ont intrigué lors de cette conférence PS5.

●Ghostwire Tokyo. Même si le genre horror n’est pas du tout un style qui me plaît d’habitude, je suis curieuse d’en apprendre plus sur le titre qui sera, selon moi, bien plus qu’un simple jeu à frisson. On pourrait être surpris par une connotation RPG. Qui sait ?

●STRAY. Gros coup de cœur visuellement. Malheureusement sans véritable gameplay dévoilé, on ne sait pas encore de quoi ce jeu sera fait. Il n’empêche qu’incarner un chat dans un jeu fait partie de mes rêves les plus fous (non, je n’oublie pas Cat Quest mais ce n’est pas la même chose !).

●JETT : The far shorr. On en a découvert très peu sur le titre mais son côté « interstellar” m’interpelle très fort. L’ambiance musicale a l’air aussi étrange que bonne… hâte d’en voir plus.

Ce qui m’a le plus marqué est sans doute la découverte d’une version digitale pour la PS5. SONY vient de faire un bond de géant en avant en proposant cette version. Je suis, telle une spectatrice au Muppet show, dans l’attente des réactions !

 

Shainiii :

Bien pelotonnée sur mon lit, c’est avec une partie de l’équipe de Shainiiigaming, via le Discord, que j’ai regardé la conférence Playstation 5. On discute, on rigole, chacun y va de sa petite prédiction mais chuuut… ça commence ! Le logo PS1 apparaît… nostalgie quand tu nous tiens, ça commence bien ! On entend des hooo, on entend des haaa, même des mais c’est quoi ce truc !? Et l’heure passe, bien trop vite. On veut en voir et en savoir plus, mais arrive déjà la fin et l’apparition de LA bête ! Personnellement je la trouve très sympa, je suis une grande fan de Playstation depuis le début et je les ai toutes eues (oui oui, même portable ^^ ). Il va sans dire que ma préférence va à celle avec le lecteur CD, en tant que collectionneuse la question ne se pose même pas ;-). Et si il est vrai que j’aurais espéré des surprises du genre un nouvel Uncharted (Naaate!), j’ai quand même craqué pour certains titres : Horizon II Fordbidden West, Oddworld : Soulstorm, Stray (l’est trop mignon le petit chat), Sackboy : A Big Adventure et Astro’s Playroom. Bref, vous l’aurez compris, la conférence m’a globalement satisfaite et je n’ai que trop hâte d’arriver aux fêtes de fin d’année pour enfin avoir la petite bebête dans les mains.

 

 

Dageta :

Par une rétrospective des différentes itérations de la Playstation et le son caractéristique à son démarrage, Sony a voulu toucher la fibre nostalgique des joueurs lors de sa conférence sur la future Playstation 5.

Et pour surfer sur cette fibre nostalgique, l’équipe de Sony est allé chercher des licences oubliées qui nous avaient marqué à l’époque comme l’Odyssée d’Abe ou Ratchet & Clank.

Mais laissons de côté ce que l’on connaît déjà pour réagir sur les titres qui m’ont donné vraiment envie d’y jouer et sur les pléthores de nouveaux titres, je m’attarderais sur 3 qui m’ont marqué :

– GhostWire : Tokyo

Son trailer est bouleversant par son thème mystérieux dans les plus profondes peurs de l’univers fantastique des fantômes japonais et autres Yokaïs. Mais également sa direction artistique exceptionnelle avec un Tokyo modélisé à la perfection et dans les moindres recoins.

C’est dans ce Tokyo sombre et jonché de vêtements vides, dépourvus d’âme qui vive que l’on va explorer dans l’incarnation d’un personnage doté de pouvoirs paranormaux.

Avec Tango Gameworks aux commandes, studio fondé par Shinji Mikami à qui on doit les licences Resident Evil et The Evil Within, je suis impatient de plonger dans cet univers !

– Stray

Pour rester dans un univers dystopique, Stray nous emmène dans un monde futuriste où la race humaine a disparue laissant place à des robots dont le design rappelle celui de « Chappie ».

Dans ce jeu, on incarnera un petit chat, dont la dextérité nous permettra de nous faufiler partout afin de résoudre le mystère de la disparition de l’humanité.

Développé par Blue Twelve Studio, ce titre m’a touché par son originalité et son univers futuriste et mystérieux avec une formidable direction artistique et en tant qu’amoureux des robots, je ne pouvais pas passer à côté.

– Kena : Bridge of Spirits

Une petite fille en symbiose avec la nature, se frayant un chemin dans une magnifique forêt luxuriante et peuplée de petites boules de poils noires toutes mignonnes. Cette forêt est attaquée par une puissante force mystique qui tente de la dévaster. Incarnant Kena et avec l’aide des « Rot », il faudra repousser cette menace et retrouver le calme et l’harmonie d’antan.

Ça ne vous rappelle rien ? Moi, je ressens clairement l’inspiration du studio d’animation japonais Ghibli et plus particulièrement « princesse Mononoke ».

Ce futur titre est issu du studio « EmberLab », une petite équipe de passionnés et expérimentés dans le cinéma et l’animation. Et cela se ressent dans le trailer avec une animation et une direction artistique à couper le souffle.

« Kena: Bridge of Spirits » est un jeu d’action-aventure plongé dans un univers envoûtant, mêlant des phases d’exploration à des combats dynamiques. Je ne sais pas vous, mais moi, j’ai hâte d’y jouer.

Beaucoup d’autres titres me font de l’œil comme Deathloop ou Pragmata, mais la hype est moindre comparé aux 3 titres cités plus haut.

En fin de conférence, Sony décide de dévoiler les courbes esthétiques de la future Playstation 5 et je dois dire, malgré les nombreux mêmes d’internet qui trollent allègrement son design, que j’aime ce choix épuré et design. Ce que j’aime moins c’est ce choix de Sony qui propose une version sans lecteur enfonçant la porte vers le full démat et en tant que joueur/collectionneur je suis inquiet quant à l’avenir du format physique.

Shainiiigaming
Shainiiigaming

Nous sommes en direct !
Actuellement hors ligne
Shares
Share This