Mélanger culture, éducation et jeu video n’est pas toujours une chose aisée. La curiosité des jeunes adolescents s’attarde souvent plus facilement sur un Call of Duty War Zone, qu’un jeu ludique et éducatif, fait avec le cœur. Mais comme tous les parents, vous n’avez pas forcément envie d’aligner la carte VISA pour lui faire dépenser des V-Bucks dans l’optique d’acheter un skin ridicule. Quitte à rester dans le jeu vidéo, vous préféreriez lui offrir un jeu qui a du sens. Si seulement ça pouvait exister…

Vraiment parce que je sens que vous êtes dans l’impasse, c’est avec joie que je vous dis que des jeux qui nous ouvrent les yeux et nous projettent en pleine face des connaissances intéressantes et utiles pour sauver le monde, ça existe.

 

C’est le cas de BEE SIMULATOR.

 

Ce n’est un secret pour personne, la terre est bientôt morte. À force de surexploiter ses ressources et de privilégier la monnaie virtuelle à la plantation d’arbres avec Ecossia (navigateur Internet). C’est un carnage que nos ancêtres ont créé et que nous continuons à bien entretenir. La destruction est un art! Et… une affaire de famille.

Sauf que, pour tenter de retarder l’échéance, certaines personnes bien intentionnées vont diffuser un message positif au travers notre média adoré. En se disant que ça pourra peut-être changer les mentalités.

Big…B…Bee?

 

Les abeilles, pollinisatrices primordiales pour la survie de notre planète sont d’une importance capitale et donc un sujet majeur pour la survie de l’environnement. C’est donc à 200 battements par seconde (nombre de battements d’ailes d’une abeille par seconde) que Bigben Interactive tente de nous faire voir la vie sous un autre angle. Avec 5 paires d’yeux, oui oui.

Et si vous avez l’impression d’avoir déjà été fortement cultivé grâce à mon paragraphe précédent, ce n’est rien comparé à ce que BEE SIMULATOR nous offre. VARSAV Game Studios connaissait visiblement bien son sujet. En proposant au joueur d’incarner Beescuit, une abeille récolteuse au sein d’un terrain très vaste, rempli d’animaux, d’humains à piquer et de friandises à becter sans craindre le cholestérol.

Au programme, quêtes secondaires, challenges (Combat, danse, course) et beaucoup de choses à apprendre sur l’importance des abeilles dans notre monde. Planning ultra chargé pour un petit jeu indépendant qui à première vue ne paie pas de mine.

 

Du sucre, il me faut du sucre !

 

Pourquoi sont-elles si importantes ? Comment font-elles pour survivre au froid ?

 

Toutes vos questions trouveront réponses en parcourant l’histoire du titre. Simple et efficace le gameplay nous donne presque l’impression de naviguer à bord d’un vaisseau spatial. Star Wars : Rogue Squadrons n’a qu’à bien se tenir.

Ici, pas de vitesse lumière, ni même la possibilité de mourir d’ailleurs. Vous êtes une badass, une abeille des rues qui veut aider les siens. Mais BIGBEN n’est pas bête. Il se doute bien que pour que le message passe, il faut rendre le tout attractif, captivant et… distrayant. Tout comme le camion de « c’est pas sorcier ». Il fallait donner envie au public de rester.

 

 

 

Un mode multijoueur local, une jouabilité infinie ou encore une garde-robe pour customiser son abeille… rien n’a été laissé pour compte. Ce qui donne une chance au jeu face à la demande actuelle.

 

 

Peut-être que créer un Battle royal avec des abeilles aurait été plus vendeur. En tous cas, pour moins de 10 euros, le jeu se trouve facilement sur toutes les plateformes et il s’avère être un bon compromis pacifique pour vos jeunes guerriers en mousse.

 

Pensez-y pour Noël.

 

Quoi? tu veux jouer à Fortnite? Viens me le dire en face gamin !

 

 

*・゜・*:.。.*.。.:*・☆・゜・*:.。.*.。.:*・☆・゜・*:.。.*.。.:*・☆・゜・*:.。.:*・☆・゜・*:.。.*.。.:*・゜・*

*・゜・*:.。.*.。.:*・☆・゜・*:.。.*.。.:*・☆・゜・*:.。.*.。.:*・☆・゜・*:.。.:*・☆・゜・*:.。.*.。.:*・゜・*

*・゜・*:.。.*.。.:*・☆・゜・*:.。.*.。.:*・☆・゜・*:.。.*.。.:*・☆・゜・*:.。.:*・☆・゜・*:.。.*.。.:*・゜・*

*・゜・*:.。.*.。.:*・☆・゜・*:.。.*.。.:*・☆・゜・*:.。.*.。.:*・☆・゜・*:.。.:*・☆・゜・*:.。.*.。.:*・゜・*

*・゜・*:.。.*.。.:*・☆・゜・*:.。.*.。.:*・☆・゜・*:.。.*.。.:*・☆・゜・*:.。.:*・☆・゜・*:.。.*.。.:*・゜・*

 

Quoi, vous êtes encore là? OK… En exclusivité mondiale, voici une abeille Cow-boy !

 

 

 

 

Missa (′︿‵。)

Missa Chan
Missa Chan

Casse-noisette professionnelle, psychopathe du text-smiley et adore chercher l’info qui fâche pour mieux remuer le couteau dans la plaie.

I should go =͟͟͞͞( ✌°∀° )☛

Nous sommes en direct !
Actuellement hors ligne
Shares
Share This