🚧 Ce « test » a été réalisé lors de l’Alpha du jeu en Juillet. 🚧

 

 

Bip-bip-biiiiip-bip.

Bipbipbipbip bip bip bip biiiiiip. (」゜ロ゜)」

Biiiip bip bip biiiipbiiiip.

 

 

 

Satané droïde, tu n’as aucune puce de langage! Laisse parler les vrais droïdes de protocole.

Désolé cher lecteur, ces tas de ferrailles sont difficiles à dompter, ils pensent pouvoir tout faire. Bref. Laissez-moi vous traduire ce que cette fichue boîte de conserve a tenté de vous expliquer :

 

 

Bip, bip (°∀°)ゝ”

 

 

Il vous parle de Missa et de son expérience sur Star Wars Squadrons. Le prochain jeu d’Electronic Arts dont le projet s’appelait « MAVERICK » encore il y a peu. Missa a pu tester l’alpha fermée en Juillet mais ne pouvant pas vous parler du jeu (NDA oblige) elle a enregistré son message via ce petit droïde inutile !

Bip bip !!!!(;¬_¬)

 

 

 

 

Pardon… Je reprend, elle a enregistré son message puisque la vie d’un pilote est à haut risque et ne sachant pas si elle sera toujours en vie lorsque les restrictions seront levées, elle a trouvé judicieux de pré-enregistrer son ressenti sur le jeu.

 

Biiiiiiiiiiiip !༼ง ◉_◉༽ง

 

▶ Début de l’enregistrement

....Interferences....

Bon, par où commencer ?

Star Wars Squadrons, c’était LE jeu Star Wars que je n’attendais pas… Comme tout le monde je rêvasse sur un renouveau pour la série KNIGHT OF THE OLD REPUBLIC. Le genre RPG à la Bioware manque tellement à la licence. Mais, comme pour chaque annonce de la sorte, la déception me prend soudain. Un « oh » qui sort de ma bouche aux premières infos disponibles.

Je n’ai pas voulu tester le jeu, EA m’a invité à le faire par le biais d’un e-mail officiel et sous restriction NDA bien évidemment.

J’ai alors saisi l’occasion de vérifier si l’avenir de STAR WARS se limitait à quelque chose de vu et revu OU si de l’espoir il y avait…

La première bonne impression que le titre nous offre c’est son mode histoire. Après avoir rattrapé le coup sur Star Wars Battlefront 2 en proposant un mode histoire haut en rebondissements, EA a compris que le joueur en attendait bien plus au vu de la pépite que l’éditeur possède entre ses mains. Ben oui, du multi c’est bien mais nous on veut vivre une aventure ! Ils ont donc appris de leurs précédentes erreurs avec Battefront 2019

Star Wars Squadrons aura donc bien son mode solo. Vous n’incarnerez cependant pas un seul héros, mais deux. L’histoire, encore mystérieuse à l’heure où j’écris ces lignes, se verra retranchée à la fois chez les rebelles et au sein de l’Empire. Vous devrez donc customiser deux avatars pour vivre l’histoire des deux côtés de la balance. L’alpha ne propose cependant pas grand chose, si ce n’est quelques têtes différentes (et absolument horribles). Espérons qu’ils iront plus loin dans la démarche pour que les joueurs puissent vivre une expérience Star Wars unique et donner une touche personnelle à leurs avatars.

Certes, le côté « double jeu » ne plaira pas à tous, certains sont trop fidèles à l’Empire galactique et d’autres sont trop rebelles, mais il faudra vous y faire, perdre l’esprit du joueur pour qu’il oublie qui est le bon du mauvais, c’est la mode 2020 les gars !

L’alpha nous laissait entrevoir le prologue ainsi que la maniabilité des vaisseaux. Et bon sang, c’est dynamique ! Ca va vite, très vite mais la prise en main est adaptée. Elle nous donne certaines obligations et contraintes comme le fait de devoir switcher l’énergie du vaisseau vers les boucliers ou les lasers en fonction de la situation. La mission proposée nous demandait également de scanner les vaisseaux pour un contrôle de routine, à la recherche de réfugiés. Rien de bien fou, puisqu’on sait tous que ça va finir en dogfight, mais l’esprit est à saluer. Sur un concept simple de symphonie laser, EA a tenté de nous apporter une touche de fraicheur par des mécaniques se rapprochant de la simulation. C’est un point positif !

Hors de cette zone « histoire » vous serez dans vos Hangars, vous aurez la possibilité de switcher d’un côté comme de l’autre. Parfait pour les instables et les schizophrènes.

Il y aura de quoi customiser ses vaisseaux et ses tenues en récoltant la monnaie du jeu. Pour cela, il faudra participer à des combats en multijoueurs.

Pour le multi, pas d’originalité pour l’instant, aucune mission spéciale, si ce n’est tuer les adversaires. On suppose tout de même que les développeurs nous concocteront quelques objectifs pour rendre le tout plus attractif. Sans quoi, on risque de vite tourner en rond…

Côté immersion, les contacts holographiques, la possibilité de tourner la tête ainsi que de customiser notre cockpit nous offre la sensation d’être un vrai pilote, même sur une TV basique. Par contre, bien qu’entrer en collision avec un bâtiment vous infligera des dégâts, le côté auto-tamponneuse est à revoir.

Dans la ligne continuelle des Battlefront, le jeu s’imposera sans trop de difficultés, permettant aux fans de toucher un peu plus leur univers favoris; Avec un léger « retour aux sources » vu le contexte du dogfight. EA reste en lieu sur pour exploiter à son aise, et sous la tutelle de Mickey Mouse, le géant que LucasFilm a laissé derrière lui. Même si on aimerait fortement qu’ils aient l’opportunité de réfléchir à un jeu plus complet qui nous marquera à jamais… Mais bon, on ne va pas se plaindre non plus ?

Star Wars Squadrons peut être un énième bon jeu de la licence, mais il va falloir apporter quelques ajustements et compter sur le soutien de la communauté pour que la direction prise par l’éditeur puisse encore durer un temps…

Le jeu est disponible depuis le 2 Octobre 2020 sur PS4, Xbox ONE et PC.

Les retours sont positifs mais la communauté en attend plus d’EA. Notamment sur les ajouts multijoueurs. Reste à voir si l’éditeur va faire de Star Wars Squadrons sa nouvelle pépite ou sa roue de secours en attendant de voir venir des titres plus prometteurs.

 

(⚈᷁‿᷇⚈᷁)

Missa sort de son cockpit, félicite ses coéquipiers pour la victoire de cette bataille spatiale très mouvementée. Elle franchit la porte du Hangar et s’achète une nouvelle tenue, car, en tant que chair à canon, mieux vaut mourir avec classe. Elle se met dans la file d’attente pour la prochaine bataille, ses équipiers sont tous réunis autour de la table de combat, l’Amiral Ackbar lui fait signe. Elle remonte dans son cockpit et repart pour la bataille suivante.

Missa Chan
Missa Chan

Casse-noisette professionnelle, psychopathe du text-smiley et adore chercher l’info qui fâche pour mieux remuer le couteau dans la plaie.

I should go =͟͟͞͞( ✌°∀° )☛

Nous sommes en direct !
Actuellement hors ligne
Shares
Share This