Ha ! je vous vois, ricanant devant le titre. Pensant savoir ce que je vais écrire mot après mot…

Le jeu est répétitif, bugué et sans réelles bonnes intentions ?

Naaaaaaoooon ! Laissez-vous séduire par la simplicité pardi ! Après notre démo test (que vous pouvez trouver en cliquant ici), voici

 

notre avis complet et sans langue de bois sur OUTRIDERS de SQUARE ENIX

 

Alors ça, je pense que ça m’intéresse !

 

Bing, bing, biiing… Vous entendez ? C’est le son que fait un nouveau jouet hightech en provenance direct d’Amazon.fr et vendu comme étant révolutionnaire, mais qui au bout d’une semaine commence déjà à déconner. On pourrait comparer ça aux diverses déceptions vidéoludiques de ces derniers mois…. On pense acheter de la qualité et BIM on se retrouver avec un truc qualité WISH dans les manettes. C’est moyen, surtout pour ceux qui (comme moi) n’ont pas la possibilité d’investir tout de suite dans une console Next Gen (ou un PC Gamer).

Être sur Playstation 4 en 2021 c’est comme se faire vacciner à l’antiseptique, c’est pas une super idée mais on a pas vraiment le choix, pas vrai ?

Les studios de développement sont, quant à eux, en train de galérer lors de leur réunions mensuelles pour savoir si OUI ou NON ils vont sortir leur prochain titre AAA sur Old Gen, s’ils vont prendre ce risque ou avancer vers l’avenir et tant pis pour la MAJORITÉ de la population de Gamers.

Ha parce que toi Jean-Michel tu appartiens à l’élite avec ta nouvelle XBOX ? Bravo, t’es un champion. Mais commence à économiser pour la version PRO mon ami, au rythme où ça va, Dragon Age 4 aura sans doute besoin d’un HDD supplémentaire et d’un ventilateur vendu séparément pour être jouable en été…

Revenons à l’essentiel

 

Je ne pourrais pas mieux titrer l’introduction de ce test. OUTRIDERS est sorti à la fois sur Old Gen et Next Gen et… ça tourne !  S’agit-il d’un réel exploit ou une maîtrise presque absolue du studio ?

Rappelons que les développeurs au nom excentrique (People Can Fly) ont présenté leur jeu il y a plusieurs mois, au Game Awards 2020.

 

S’en sont suivies des TRANSMISSIONS régulières sur TWITCH, pour montrer l’avancée du jeu au public. Du coup, le moins que l’on puisse dire c’est que, même s’ils ne volent pas vraiment (car soyons d’accord personne ne sait voler… avec des ailes) les gars de People Can Fly n’ont pas chômé ! EUX !

 

Le 1er AVRIL 2021, soit 5 mois plus tard; Sort OUTRIDERS. Le TPS bourrin, dynamique qui copie tous les jeux du genre mais qui le fait bien !

 

 

« Hahaha, la grosse blague, ils ont bien choisi leur jour de sortie eux. »

 

…BAN…

 

Est-ce que tu trouves que j’ai une tête à faire des blagues ?

 

 

Moquez-vous, mais de mon côté j’ai bien l’intention de défendre ce titre. Car pour une fois, on nous prend pas pour des cons. On nous vend ce qui est proposé et POINT BARRE. Mais avant de faire ça, on va quand même citer quelques trucs qui fâchent, comme ça c’est fait.

  • La création de votre personnage sera très limitée
  • Les petits bugs de texture sur PS4
  • L’instabilité des serveurs (Et les déconnexions intempestives)

 

Maintenant, j’appelle à la barre la défenseuse des jeux qui ont du mal à se faire aimer : Missa ( ͡❛ ͜ʖ ͡❛)✌

 

* j’entre en scène sur une musique épique *

 

Chers lecteurs, quand on est sur Playstation 4 (ou Xbox One) on commence à connaître le refrain. On sait pertinemment que plus on avance dans le temps plus les jeux seront moyens, voir bof sur nos vieilles consoles poussiéreuses. Les bugs font partie du jeu… au sens propre comme au sens figuré. Et voyons le bon côté des choses, on peut en faire des memes très originaux !

OUTRIDERS n’échappe certainement pas à la règle, mais il faut avouer qu’il bug BEAUCOUP MOINS QUE THE LAST OF US PART II. C’est dit…

Et si je devais être parfaitement honnête, hormis quelques frames à la ramasse, ainsi que des textures qui ont du mal à charger; OUTRIDERS se défend très bien ! Le jeu est FLUIDE sur PS4 FAT !

 

 

Bon, par contre, les difficultés de serveur ça c’est autre chose. Cependant, rappelons tout de même que People Can Fly nous propose un FULL CROSS-PLAY… Sachant ça, on accepte plus facilement les pertes de framerates et les déconnexions, non? Bon en plein milieu d’une mission, j’avoue que ça fait un peu rager… Mais s’il n’y a que ça…

Pour le reste, je cherche encore une excuse mais ça ne vient pas…. POURQUOI devoir se coltiner ces têtes de cul en guise de protagoniste ? … Vite, une capuche !!! Hooo… La jolie armure, stylé.

 

Le skin des armures est assez satisfaisant, fort heureusement!

Le mal aimé, pas si mal noté

 

OUTRIDERS a tout de même réussi à se chopper une bonne note globale sur la vague d’Internet. Bien que la différence entre note de la presse et note des utilisateurs soit… impressionnante. Les joueurs sont un peu déçus des serveurs mous comme du popcorn passé sous l’eau, mais la presse soutient SQUARE ENIX ! Coûte que coûte ! (Ils veulent sans doute les codes des futurs FF…;-P)

De notre côté, bien que nous soyons conscients des difficultés du titre citées plus haut, on ne peut s’empêcher d’avoir un avis plus « tout public » et « familial ». Loin de la rage des GAMERS encore frustrés par le tristement célèbre CYBERPUNK 2077 (j’en ai marre d’écrire ce nom).

 

Allé, viens boire un coup, on est bien ici !

 

OUTRIDERS, mets-moi-en plein la patate

 

Cru et grossier, c’est pourtant mon sentiment lorsque j’ai lancé le jeu (sur ma PS4 Fat pour rappel). Loin d’avoir un framerate de dingue ou des textures parfaites; Putain c’est joli ! La réalisation visuelle me rapproche de tout ce que j’aime; Destiny, Mass effect…. Je suis presque comme à la maison, il ne faut pas longtemps pour capter le pitch et savoir qu’on est fourré dans une belle merde de laquelle, il va falloir se sortir à coup de GUN et de langage grossier.

 

Oh des p’tits oiseaux…

 

Côté Gameplay, c’est fluide et inné. Entre armes de bourrin et pouvoirs de bourrin (choisi au préalable) on choppe vite le truc pour défourailler de l’ennemi avec joie et poésie. En plus, chaque classe sera différente et vous proposera des archétypes bien distincts. Devant l’arbre de talent on a régulièrement le même sentiment : « Put**** de Bord*** de M***; ça, ça va faire mal mon poulet. »

Certes, l’histoire tient dans un livre de poche, coupé en deux. Les quêtes sont répétitives et on se retrouve toujours cloisonné dans des espaces restreints en mode « le couloir c’est la vie »; Et devinez quoi? C’est EXACTEMENT ce que SQUARE ENIX nous a proposé il y a 5 mois. Alors, pourquoi tu râles ?

 

Et donc, si je retrouve Monique, tu me N*** ?

 

Un LOOTER-SHOOTER par excellence

 

En plus d’être qualifié de TPS, OUTRIDERS se veut être un looter-shooter de l’extrême. Vous connaissez certainement la chanson : Tu tires, tu butes, tu loot et tu recommences.

Ca peut paraitre répétitif, mais si comme moi tu aimes la customisation (et heureusement le choix des casques est énorme) c’est assez jouissif de looter des pièces d’armes et d’armures pour avoir la classe dans le salon d’attente du départ.

 

Il est beau mon camion ?

 

Ce salon, c’est l’endroit où tu décides de partir seul ou avec des potes. Car rappelons-le, le jeu peut se faire soit en SOLO soit en MULTI, avec une difficulté qui s’adapte en fonction. Ingénieux n’est-ce pas ? Pour de nombreux joueurs, l’intérêt du titre sera là. La possibilité de faire du Destiny, sans Destiny.

 

 

Et si tu n’as pas d’amis, tu as deux options. Soit rejoindre un groupe existant via les poteaux de Matchmaking situé dans chaque CAMP, soit mettre ta session en mode « OUVERTE« . N’importe quel pelé pourra venir te rejoindre. Attention toutefois, car ce dernier système donnera un coup de BOOST aux ennemis, les rendant plus forts… Ben oui, vu que la difficulté s’adapte au MULTI

Le HIC, c’est que tu ne peux pas choisir la mission que tu désires faire en COOP. Donc le jeu prend en compte ton niveau dans l’histoire pour ne pas te spoiler, MAIS si tes nouveaux copains d’une heure ne veulent pas faire la quête de chasse que tu voulais faire pour looter du stuff légendaire…. Ben tant pis !

Mais… t’as dis que tu voulais jouer avec moi… REVIENS !

Un système simple mais complet et efficace

 

Que ce soit dans l’obtention des quêtes, l’amélioration de ses stats ou de ses armes/armures; Le jeu ne se complique pas la vie et c’est tant mieux. le titre nous laisse nous focaliser sur le bourrinage intensif en proposant toutefois quelques features très sympas comme la découverte de trésors d’antan qu’il faudra rapporter à l’antiquaire du coin. Ca ne coûte et ne rapporte rien mais c’est jubilatoire pour les collectionnites aiguës.

 

Et donc ça c’est un CD de Britney Spears vous dites ? Ca a l’air bien…

 

A cela se rajoute les quêtes annexes (trouvables dans chaque zone); Les quêtes de chasse et de chasseur de prime, qui vous demanderont de… TUER un monstre ou un ennemi en particulier. Pour faire dans l’originalité.

Chaque ZONE disposera de son HUB proposant un vendeur, un coffre perso, un point de relais pour jouer en MULTI, un gars pour améliorer son équipement en échange de ressources et un autre pour customiser votre CAMION (Je ne blague pas, ça n’a aucune utilité mais c’est comique pendant les cinématiques lorsqu’on passe d’une zone à une autre) et pour finir, un miroir pour se faire la boule à zéro comme Demi Moore dans le film « à Armes égales ».

 

Ha.

 

Rien d’autre ne viendra entraver votre parcours de mercenaire de la planète fraîchement découverte : Enoch.

 

ENOCH, la planète où tout part en couille

 

L’espèce humaine voulait du renouveau, résultat ils sont en guerre depuis des années et bousillent de cette manière une toute nouvelle planète au système météorologique compliqué. D’ailleurs c’est à cause d’une tempête que votre protagoniste aura des pouvoirs de malade. Bah oui, l’excuse était parfaite, non?

L’ambiance « tranchée » des premières heures de jeu fera penser à un nouveau mode de Battlefield, mais non, vous n’êtes pas sur terre et les gros méchants eux aussi, ont des pouvoirs… Bien que l’ambiance de guerre constante soit parfaitement retranscrite. Ca se bagarre les zones entre gros bonnets et vous, vous n’avez plus rien à perdre !

 

QUOI? C’est ça ton plan?

Un coup d’œil sur les archétypes

Pour les gros gamers en recherche de sensation de combat et de BUILD parfait, vous aurez le choix. A l’instar des autres jeux du genre, OUTRIDERS vous laissera une grande liberté dans la customisation des spécificités de votre classe.

 

 

Les archétypes sont bien évidemment complémentaires si vous jouez en multi (Faut-il reparler de la Sainte Trinité?). A l’inverse, bien qu’il sera plus simple de jouer certaines classes, vous aurez la possibilité de reroll pour tout tester en SOLO.

Le LOOT et l’amélioration des armes et armures sera primordial pour tenir en longueur. En effet, le jeu dispose d’un système très original de NIVEAU DE MONDE. Celui-ci évolue de la même manière que votre personnage, via une barre d’expérience. Plus le niveau du monde est élevé plus c’est difficile et les LOOTS sont intéressants.

L’ingéniosité est d’avoir laissé aux joueurs la possibilité de changer de NIVEAU DE MONDE n’importe quand ! Ainsi, pour une aventure SOLO confortable, un clic via le menu OPTION et c’est réglé. A l’inverse, si vous cherchez le défi (notamment le défi en MULTI) les NIVEAUX vont de 1 à 15… Le Niveau 6 étant déjà considéré comme EXPERT, je vous laisse imaginer.

Ca sent pas bon…

 

Dès lors, bien se stuffer est une valeur sure pour affronter le END GAME (qui se fera un peu attendre car la quête principale dure déjà quelques heures). En plus de pouvoir rejouer les missions annexes comme bon vous semble, les EXPÉDITIONS feront leur apparition. Accrochez-vous, grande difficulté en vue, en attendant…

 

L’araignée GIPSY monte à la gouttière…

 

 

OUTRIDERS est un jeu apprécié et appréciable. Il sera le tremplin parfait si vous attendez un titre en particulier…Ou un PATCH révolutionnaire qui n’arrivera jamais.

 

Missa Chan
Missa Chan

Casse-noisette professionnelle, psychopathe du text-smiley et adore chercher l’info qui fâche pour mieux remuer le couteau dans la plaie.

I should go =͟͟͞͞( ✌°∀° )☛

Nous sommes en direct !
Actuellement hors ligne
Shares
Share This