Mario et les lapins crétins ont déjà tenté une aventure en commun il y a de cela quelques années. A l’annonce du projet, qui semblait plus tenir de la simple farce qu’autre chose, les gamers étaient, il faut le dire, un peu sceptiques. Heureusement les diverses vidéos du jeu ont très vite rassuré un public qui devient vite très exigeant lorsque le nom de Mario est posé quelque part sur un logo. Mario + The Lapins Crétins Sparks of Hope est la suite directe du solide Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle et sans trop vouloir vous spoiler d’entrée de jeu avec le test qu’on a écrit, avec un très grand amour pour vous, on peut dire que Sparks Of Hope entreprend beaucoup de bonnes choses et qu’il rectifie ce qu’il y avait à rectifier sur Kingdom Battle. Place à la lecture et surtout à une aventure galactique !

Graphismes : 8/10

C’est un fait : La Nintendo Switch est la console actuelle la moins puissante du marché, mais Mario + The Lapins Crétins Sparks of Hope est le parfait d’exemple pour montrer que la puissance ne fait pas tout. Le support est bien maîtrisé et le jeu profite de tout le bien que peut faire aux yeux une direction artistique de qualité. On est loin du petit projet fait à la va-vite et Ubisoft, en collaboration, avec Nintendo a mis le budget sur la table. Les deux entreprises semblent d’ailleurs aussi avoir laissé le temps qu’il faut aux développeurs pour pondre un jeu vraiment magnifique à regarder la plupart du temps. Oui, tout n’est pas parfait, on dénote de temps à autre quelques ralentissements et on ressent aussi que quelques zones sont un peu moins inspirées et colorées que d’autres, ce qui n’arrivait jamais dans le précédent opus, mais heureusement dans l’ensemble on est plus dans le haut du panier que dans le bas. La zone enneigée, par exemple, est superbe et les développeurs ont ajouté un grand nombre de petits détails dans les décors qui savent donner vie à l’ensemble. On a vraiment apprécié la grande variété des formes de terrains de combat disponibles et surtout qu’ils changent vraiment très souvent d’aspect. Le rendu est bien plus cartoon et un peu plus lisse que dans le précédent jeu, mais tout est en contrepartie plus ambitieux, comme la taille des mondes qui sont énormes comparé à Kingdom Battle et la liberté totale qu’offre une caméra libre. Ces deux derniers points ramènent bien évidemment certaines contraintes techniques et les développeurs ont du trouver des solutions pour que l’ensemble tienne la route sur la Nintendo Switch. Les personnages sont quant à eux très bien animés autant pendant l’exploration que les combats ou encore les différentes cut-scenes. Les animations de combat sont quant à elles vraiment très nombreuses et tout est extrêmement bien animé. Les développeurs n’ont pas hésité à mettre plein d’animations d’explosions, de particules et tout ce qui fait BOOOM pour que le joueur ressente bien les dégâts qu’il inflige au camp adverse. Les différents mondes sont esthétiquement très variés et le titre nous fait vraiment voyager.

 

 

Violence : 2/10

Mario + The Lapins Crétins Sparks of Hope n’est pas vraiment violent, il est surtout très drôle et on est dans le genre d’univers que l’on peut attendre d’un titre estampillé Mario même si les pistolets lasers de Mario pourront peut-être faire grincer quelques dents. Le PEGI recommande tout de même le jeu pour les 7 ans et plus.

Jouabilité : 10/10

La note de 10/10 dans cette section ne veut pas dire que le jeu est parfait ! Il y a quelques petits défauts qui nous trottent encore dans la tête après nos longues sessions de jeu, mais on salue le grand nombre de changements positifs qui ont été fait par rapport au premier jeu. On peut dire sans grand doute qu’il est à l’heure actuelle l’un des meilleurs représentants du genre, tout en lui apportant quelque chose de nouveau. Il faut savoir que le premier Mario + The Lapins Crétins s’inspirait des jeux qui ont fait entrer le Rpg tactiques dans une ère plus moderne. On pense notamment à des jeux comme Valkyria Chronicles, ou bien encore XCOM. Sparks Of Hope tire le meilleur des deux mondes pour rendre l’ensemble très accessible pour les plus jeunes, tout en donnant de la profondeur de jeu pour les plus exigeants. En plus de ce point très important, le titre ajoute toute une partie exploration bien pensée vraiment très solide et surtout variée, qui donne un mélange très cohérent proche de la perfection. Oui, quand on sort d’un combat pas forcément évident, retrouver quelques bonnes minutes d’exploration nous fait vraiment changer d’air et le sentiment de vivre une bonne aventure est vraiment présent. On ne fait pas qu’enchaîner des combats, ce qui arrive pourtant le plus souvent dans les T-Rpg et toute la partie aventure a été traitée avec autant de sérieux que les combats, ce qui est sans aucun doute LA grande force du jeu.

Pendant l’exploration, vous serez amené à résoudre des énigmes, gagner des pouvoirs pour avoir la possibilité de débloquer de nouveaux chemins, remplir des quêtes, explorer, trouver des secrets et plus encore.

L’exploration est bien plus naturelle, car on ne dirige plus le petit robot qui accompagne les héros, mais bel et bien les personnages qui marchent cette fois-ci de façon bien plus naturelle comme dans un véritable jeu d’aventure. Petit point sympathique, il est possible de mettre le personnage que vous préférez en leader pour pouvoir le contrôler lors de l’exploration. La caméra est aussi maintenant totalement libre, délaissant au passage les plans fixes du précédent opus, et permet d’explorer les différents mondes assez grands de la meilleure des façons qu’il soit et oui (!) ils ont ajouté une carte pour ne pas que l’on puisse trop se perdre non plus.

 

 

Le système de combat quant à lui s’inspire du précédent et on reste donc sur du tour par tour, mais on gagne un système encore plus moderne que par le passé grâce à de nombreuses améliorations. L’espèce de grille de déplacement déjà efficace à l’époque, laisse place à un système de déplacement encore plus libre et on peut maintenant se déplacer comme bon nous semble dans une zone donnée. Il y a donc un plus grand sentiment de liberté dans nos actions et mine de rien cela fonctionne très bien. La possibilité de sauter et flotter dans les airs pour aller plus loin que ce que le déplacement de notre personnage le permet lors d’un tour donné en s’appuyant sur un allié est toujours de la partie et les développeurs ont notamment combiné cela à certaines compétences bien utiles. Un certain personnage peut par exemple soigner automatiquement d’autres héros autour de lui à l’atterrissage. Les compétences sont bien plus variées que par le passé et on peut combiner des Sparks à chaque personnage qui donneront des compétences particulières supplémentaires aux héros. Il est par exemple possible grâce à ces derniers de donner un élément à une attaque normale pour utiliser à votre avantage les faiblesses élémentaires d’un ennemi. Chaque personnage possède maintenant une affinité pour tenir un certain rôle dans l’équipe et il est possible de le spécialiser encore plus, ou bien de le rendre un peu plus versatile grâce aux diverses compétences à débloquer.

On a dénoté quelques personnages un peu plus puissants que d’autres et quelques combinaisons un peu craquées, mais comme il s’agit d’un jeu solo les gens vont exploiter cela plus pour le fun qu’autre chose, ou tenter d’en tirer le meilleur parti pour pouvoir survivre dans le pas commode niveau de difficulté le plus élevé.

On regrette certains points comme l’existence d’un bestiaire assez varié, mais qui tend quand même pas mal à faire des dérivés d’un même ennemi pour gonfler un peu artificiellement le rang des méchants. On aurait aimé quelques Boss annexes en plus de ce que propose déjà le jeu pour nous effacer ce petit sentiment de remplissage qui apparaît de temps à autres. En contrepartie, tous les ennemis sont toujours très bien utilisés dans les niveaux et comme le level design de chaque combat a été étudié et fait à la main, on ne ressent jamais de lassitude. Ce qui ressort vraiment de Mario + The Lapins Crétins Sparks of Hope c’est sa variété qui existe autant dans la partie exploration que dans la partie combat et qui rend le jeu terriblement consistant, addictif et fun. Un mot sur l’interface qui est vraiment hyper lisible et intuitive, ainsi que sur le système de couverture qui a encore été un peu plus peaufiné que sur l’épisode précédent.

 

 

Bande-Son : 10/10

Grant Kirkhope, Yoko Shimomura, Gareth Coker sont des noms qui individuellement peuvent faire hérisser les poils des bras de beaucoup de gamers et ici ils sont tous les trois réunis sur un même projet pour nous donner une bande-son magnifique en plus d’être vraiment complète. Grant Kirkhope était seul aux commandes de la bande-son du premier opus et il avait fait un sacré travail. Yoko Shimomura la célèbre compositrice pose aussi les pieds dans l’aventure et c’est donc un autre grand nom qui rejoint le casting. Il faut savoir qu’elle est la compositrice de Street Fighter 2, Kingdom Hearts et a travaillé sur bien d’autres projets comme Xenoblade Chronicles premier du nom. On est vraiment content de la voir sur le projet, car il faut savoir qu’elle est tout à fait légitime sur un jeu estampillé Mario. Elle a composé pour Super Mario Rpg et tous les Mario And Luigi qui étaient aussi des jeux de rôle et la retrouver ici est donc tout a fait naturel. Gareth Coker est aussi de la partie et il est notamment le compositeur des deux Ori qui ont été acclamés par la presse et les joueurs. Le nombre de pistes est vraiment grand pour un jeu de cette durée de vie et la bande-son est vraiment superbe et variée. Le style des trois compositeurs se démarque assez bien, mais tombe à chaque fois juste dans chaque situation. Tout comme le jeu, l’OST de Sparks Of Hope est vraiment très variée et est un véritable plaisir à écouter, on passe de thèmes épiques et rythmés à des thèmes plus mystérieux avec un très grand plaisir. Les bruitages sont quant à eux de grande qualité et un doublage dans plusieurs langues est proposé dont le français. Oui, Mario est doublé par Charles Martinet pour les plus inquiets d’entre vous.

Durée de vie : 10/10

Le jeu n’est pas des plus long. Comptez sur environ 25 heures pour terminer l’aventure et faire un petit paquet d’objectifs annexes. Le compteur passera entre 35 et 40 heures pour le 100%. Pourquoi une note si élevée alors que le jeu est un peu plus court que le premier opus et qu’il n’est clairement pas le jeu le plus long dans le genre ? On vous répondra simplement car le rythme de jeu est proche de la perfection. Le titre est varié, les objectifs sont toujours différents, que cela soit en combat ou lors des phases d’exploration. On a du mal à s’ennuyer, car il y a toujours quelque chose de nouveau à faire. Il suffit d’arriver sur une nouvelle planète pour avoir le droit à de nouvelles mécaniques de jeu ou a des situations de combats très différentes et c’est vraiment cela qui fait de manière générale un excellent jeu. Bien entendu quelques types de missions un peu moins enthousiasmantes existent, mais elles restent néanmoins minoritaires comparé à tout ce que le jeu offre au joueur. On aime aussi qu’il soit facilement possible de voir à quel point une planète est explorée et il est ainsi plus aisé d’avoir envie de compléter chaque monde à 100%. Les trois modes de difficulté permettent d’adapter le jeu à tout le monde et diverses options existent pour moduler un peu plus l’expérience de jeu. En normal la difficulté est bien dosée et propose sont lot de challenge à relever et en difficile il faut utiliser le système de combat à fond pour pouvoir sortir victorieux d’une joute, ce qui ravira les fans du genre. Une petite note pour dire que les personnages évoluent tous en même temps ce qui permet à tous les héros d’être utilisable tout au long de l’aventure et permet donc de varier les plaisirs au fil de l’aventure. Les développeurs ont donc choisi de ne pas faire farmer les joueurs plus que nécessaire, ce qui ici est un bon point. Un grand nombre de drapeaux sont à débloquer et ces derniers permettent de se téléporter à un point précis d’un monde. Une bonne chose pour éviter les aller et retours inutiles. On perd le mode deux joueurs qui n’était pas non plus des plus parfait, mais comme on est sur du tour par tour… On peut toujours se passer la manette, non ?

 

 

Scénario : 8/10

L’histoire n’est pas des plus folle et elle sert surtout de prétexte à partir à l’aventure dans l’espace, mais ici on va surtout prendre en considération l’aventure en elle même comme un tout. Les lapins crétins sont toujours aussi fun et les voir interagir avec des personnages un peu plus terre à terre comme Mario est toujours aussi drôle. On aurait quand même aimé que l’interaction entre tous les personnages soit poussée un peu plus loin, surtout quand on a un personnage comme Bowser qui arrive dans l’équipe et qui pourrait pimenter un peu le tout vu son passif avec Mario.

Note Finale : 9/10

Mario + The Lapins Crétins Sparks of Hope est loin d’être une simple suite facile et sans âme, bien au contraire ! Ubisoft à presque tout repris à zéro en gardant bien entendu tous les points forts du jeu précédent et en améliorant tout ce qui pouvait être amélioré. On peut même dire que le premier jeu avec la venue de ce nouvel opus passe pour un simple brouillon tant l’évolution entre Kingdom Battle et Sparks Of Hope est énorme. Le grand point fort dans cette aventure reste la très grande variété de situations qu’elle propose au joueur et son rythme presque sans faille qui démontre aux joueurs que quand Ubisoft veut, Ubisoft peut. Pour nous cette nouvelle collaboration entre Ubisoft et Nintendo est une véritable réussite et on espère que de son côté Ubisoft va nous proposer plus de jeux de ce calibre. Bravo ! Ah oui je voulais aussi dire que j’aime pas trop…BWAAAH…Quoi ??? BWAAAHWAAAH noooonnn !!!! BWAAAhHhh !!!!!!!!! AHHhhhhhh !!!!!!!!!!!!!!!!

 

 

 

 

 

Les +

Pas une simple suite, mais une refonte totale qui respecte l’esprit du précédent opus.

Le système de combat du premier était solide et ici il est encore bien plus complet.

Chaque personnage est enfin vraiment unique.

L’exploration a totalement été revue de fond en comble et on a le droit à une véritable aventure bien construite.

La variété.

Le jeu est très joli à regarder.

Une bande-son magnifique.

L’ambiance est vraiment sympathique.

Les différentes planètes à visiter.

BWAAAH !!!!

 

 

Les –

Un bestiaire qui se renouvelle mais pas aussi souvent que l’on aimerait.

Quelques Boss en plus n’auraient pas fait de mal.

Quelques déséquilibres avec quelques combos un peu trop puissants.

Moins long que le premier ?

Quelques baisses de framerate.

Quelques types de combats un peu moins fun que tout le reste.

On aurait aimé plus d’interactions entre les différents protagonistes (par exemple la rivalité entre Mario et Bowser devrait être plus présente).

 

Shainiiigaming
Shainiiigaming

On est en stream ! :D On restream bientôt ;-)
Shares
Share This