Si vous lisez ces mots, gloire à vous, vous avez survécu au COVID19. Le contexte du confinement vous a sans doute servi d’excuse pour platiner vos jeux fétiches et sortir du placard les daubes ayant récoltés moins de la moitié sur JV.com. Gamers et gameuses, nous étions heureux de pouvoir nous occuper tranquillement avec notre passe-temps préféré : le jeu-vidéo.

 

Tant, que nous avons du mal à concevoir l’idée de ces personnes en souffrance pendant le confinement mondial:

 

Marcel, 33ans

« Je deviens fou chez moi ! »

 

Yvette, 65ans

« Ca fait 5 fois que je fais le ménage, je n’en peux plus ! »

 

Donovan, 18ans

« J’ai tellement besoin de sortir ! »

 

 

Voilà, une seconde de silence a été respectée pour toutes ces heures perdues inutilement. Revenons à ce qui nous intéresse réellement. Vous n’avez pas cliqué sur cet article pour découvrir un énième débat sur les minorités mais pour découvrir quels ont été les jeux de confinement des professionnels de l’entreprise du jeu-vidéo.

 

 

On commence avec FISHING CACTUS. Pour rappel, la société est basée à MONS. L’équipe est derrière Algobot, Epistory : Typing Chronicle, Shift Quantum ou plus récemment Nanotales.

 

Alors, à quoi as-tu joué ?

 

 

Amandine Flahaut – 2D Artist

Surtout des jeux multijoueurs pour jouer avec mes amis, sur Discord évidemment et nous avons partagé beaucoup de petits jeux aussi comme HORACE, Mo

 

 

 

Laurent Grumiaux – Project Manager

Beaucoup sur Overwatch avec mes amis et un peu de Nier automata sur PS4 quand mes enfants dormaient.

 

Cédric Stourme – 3D Artist

J’ai joué à Wreckfest avec mon fils. Parce-que rouler et finir sur 3 roues avec une voiture en feu était ce qu’il aimait le plus pendant le confinement.

J’ai lancé « AC Origins » pour la première fois et pour changer d’ambiance (l’Egypte) mais également « Planet Coaster » parce que je voulais créer mon propre parc virtuel et éviter d’y aller dans la vraie vie.

 

 

Pieter Vantorre – Programmer

J’ai joué à Ring Fit Adventure pour me garder en mouvement (et c’est un chouette jeu !), What the Golf car c’est fun et relaxant, etc.

 

 

Ruben Vandermeersch – Programmer

J’ai joué à Dota 2 et Runescape principalement. Ce dernier a organisé des évènements pour les personnes en lockdown et a également organisé des évènements de sensibilisation / de financement pour la santé mentale. C’est pourquoi je me suis tourné vers ce jeu.

 

 

Hugues Tourneur – Stagiaire Game Designer

J’ai beaucoup joué sur League of Legends avec mes amis proches, ce qui a permis à certains de découvrir le jeu. Le confinement était l’excuse idéale pour apprendre les tactiques et les éléments essentiels d’un jeu multijoueur difficile à maîtriser.

J’ai profité de ce moment étrange pour revenir sur des roguelikes comme Dead Cells et j’ai essayé de commencer un speedrun sur Zelda Link’s Awakening sur la Switch.

 

 

 

Le confinement était donc l’excuse idéale pour les professionnels de l’industrie de découvrir ou redécouvrir des classiques et se donner (on l’espère) un maximum d’idées pour l’avenir du jeu-vidéo !

Un énorme merci à FISHING CACTUS d’avoir participé à cette courte chronique !

 

à suivre…

Missa ┌(˘⌣˘)ʃ

Missa Chan
Missa Chan

Casse-noisette professionnelle, psychopathe du text-smiley et adore chercher l’info qui fâche pour mieux remuer le couteau dans la plaie.

I should go =͟͟͞͞( ✌°∀° )☛

Nous sommes en direct !
Actuellement hors ligne
Shares
Share This