…Everyone seeking to find their place

Quelle est l’importance de la narration dans un jeu-vidéo ?

 

Cette question fût le fruit d’une discussion entre Lindsey Rostal et Fulton chatted, dans un Coffee shop en Californie; Avant de faire naître la toute première création de leur studio : THE RED LANTERN.

 

 

Timberline Studio est une équipe composée de 7 personnes. A leur tête, Lindsey et Nathan, éprouvent la volonté de concevoir un nouveau genre de jeu narratif. Un jeu où les choix s’entremêlent au hasard de la vie. Les vapeurs de café aidant leur amour de la nature, ils ont réussi à mener à bien leur premier projet, sur PC et Nintendo SWITCH.

 

Mais c’est alors que grande amoureuse des jeux indépendants que je suis et en perpétuel découverte de nouveau genre, je me pose une question simple : Quels seraient les noms de mes chiens de traineau ?

 

 

Osvald

 

Quelle étrange question et quel étrange nom ! Loin de moi l’idée de nommer mes animaux avec des noms connus de la toile Netflix. Je me sens juste concernée par l’histoire que je viens de vivre et revivre et revivre…

THE RED LANTERN est un jeu NARRATIF, dans lequel vos choix auront d’énormes conséquences. L’histoire s’introduit à travers le choix de 4 chiens de traineau, vous allez les choisir en fonction de leur caractère et de ce qu’ils pourraient vous apporter dans votre aventure. Vous aurez besoin de ces chiens pour vous aider à atteindre votre objectif .

Cet objectif, soutenu par un pitch très accentué sur la découverte de soi-même, sera de vivre seule (vous incarnez une femme) dans une cabane en Alaska. Le soucis est que vous ne pouvez pas vous y rendre en voiture. Et que le chemin est long, très long. Vous aurez besoin de vous trainer à travers forêts, lacs gelés et animaux sauvages pour atteindre votre destination. D’où… Les chiens et le traineau.

Chomper est votre fidèle ami. Les autres par contre, vous allez devoir apprendre à les connaitre et à leur faire confiance, ou non. Choisissez bien, car le jeu est un Die and Retry (soft). Un chien trop farceur risquerait de vite vous agacer en cas de pépin…

 

 

Mildred

 

Si comme moi vous aimez les animaux, vous n’aurez aucun problème à choisir, ils ont chacun leur attitudes et leur capacités. On veut vraiment leur donner une chance, même si ça vous coûte un casse-croute !

Une fois dans l’aventure, le jeu se jouera principalement sur base de choix. Vous n’aurez pas la possibilité de déplacer votre personnage, ni votre traineau vous-même. Le jeu prend la peine de ralentir l’action pour vous laissez choisir si vous voulez chassez le Caribou qui traîne entre les deux arbres, ou plus simplement une direction.

 

Haw : Gauche | Gee : Droite (Langage chien de traineau Bac+3)

 

Les évènements apparaissent de manière procédurale, ce qui vous garantit une partie différente à chaque fois. Et les fois seront très, très nombreuses. Dès que le jeu vous proposera l’un de ces évènements, vous aurez la possibilité d’interrompre votre parcours ou non, pour interagir avec celui-ci. Ce qui vous coutera un point de « faim » à chaque fois. Considérez donc que ces points de « faim » seront en fait vos points d’actions. Une fois dans le rouge, le jeu s’arrête.

Il faudra alors bien jauger entre votre propre barre et celle de vos chiens, qui elle, diminuera au fur et a mesure de la distance parcourue. Si vos chiens tombent dans le rouge, l’aventure s’arrête également.

Ces évènements peuvent être de bon augure, comme trouver des balles pour votre fusil ou de la nourriture. Mais ils peuvent également s’avérer destructeur, lorsque par exemple, vous croiser la route d’un ours pas très enchanté d’avoir des visiteurs.

Chaque interaction, qu’elle soit bénéfique ou non dans votre aventure vous fera acquérir plus de connaissances sur le terrain, notamment sur les manières d’aborder chaque situation. Ainsi, vous remplirez un carnet de voyage à chaque fin de partie, celui-ci vous aidera à faire les bons choix, à l’avenir.

 

Certes, vous êtes un adulte à la recherche de solitude mais un adulte quand même. Voyons !

Salem

 

Pour se repérer dans l’espace et connaître notre objectif, il faut simplement se fier à la CARTE. Celle-ci nous montre notre progression en cours de route, ainsi que des indices pour se diriger vers des endroits de pêche ou encore pour éviter les loups.

Mais puisque tout n’est que procédural, inutile de tenter de copier votre trajets sur un bout de papier et refaire le même par la suite. Vous risquez simplement de vous frustrer d’avantage.

Au delà de la touche qui permet d’accéder rapidement à la CARTE, ainsi que de la souris pour aider à faire les choix proposés; Le joueur bénéficie d’une autre interaction. En cliquant sur la touche CAMP, vous demandez au traineau de s’arrêter dès qu’une place sûre est trouvée.

Ce CAMP, vous permettra de vous réchauffer, de manger, de nourrir vos chiens, de vous soigner, de les câliner et de dormir. La gestion de la faim, de la fatigue et des blessures est primordiale pour survivre dans ce dessert de neige.

 

 

Ragnar

 

En cours de partie, les évènements rencontrés sont très variés et vos chiens vous seront extrêmement utiles dans la gestion de ceux-ci. Pensez à bien les observer pour en apprendre d’avantage sur leurs forces et leurs faiblesses.

Que ce soit dans la découverte d’objets, d’animaux blessés ou d’animaux à chasser; Vos chiens vous apprendront à connaître votre environnement et ils vont défendront si nécessaire. Quitte à y laisser quelques poils…

Par contre, il faudra les nourrir pour qu’ils conservent suffisamment d’énergie jusqu’au point d’arrivé. Certains d’entre eux pourront chasser eux-mêmes, d’autres attendront sagement le prochain CAMP et compteront sur votre agilité à la pêche ou votre précision au fusil pour se délecter du gibier.

 

Björn

 

Pour tirer et tenter d’abattre un animal, il faudra faire preuve de concentration et de précision. Un mini-jeu se déclenchera, vous laissant la possibilité d’échouer. Le même système s’applique à la pêche, une fois celle-ci débloquée.

 

Ne pas rater, ne pas rater

 

Le jeu est loin d’être simple, vous pouvez avoir beaucoup de chance ou être maudit par le puissant Pas-de-bol (DIEU DES GAMEURS MALCHANCEUX). Si vos chiens sont exténués ou que vous mourez de faim, l’aventure s’arrête et vous retournez à votre camionnette, accompagnée de vos chiens choisi en début de partie. L’excuse du cauchemar éveillé vous permettra de recommencer votre partie, encore et encore jusqu’à atteindre votre objectif.

Le titre ne vous pénalise pas du tout, puisque à chaque recommencement, en fonction de votre parcours précédent, vous aurez plus de balles, plus de nourriture etc. Le jeu prend également en compte les objets trouvés précédemment et vous les remet gracieusement dans les parties suivantes.

Cette technique permet de mieux être préparé à l’aspect très sauvage de ces terres désolées.

 

 

THE RED LANTERN est un titre mystérieux et alléchant à parcourir.

 

Telle une grattouille derrière l’oreille, l’ambiance du jeu est totalement réussie. On se laisse submerger par l’atmosphère calme et apaisante.

Au delà du fait que l’envie incessante de recommencer et d’atteindre cette fichue cabane vous possédera littéralement l’esprit, on éprouve une envie insatiable de revivre cette aventure avec ses « amis », d’apprendre à les connaître et à faire appel à sa bonne étoile pour moins de 20€.

 

 

ʕʘ̅͜ʘ̅ʔ

 

 

Missa Chan
Missa Chan

Casse-noisette professionnelle, psychopathe du text-smiley et adore chercher l’info qui fâche pour mieux remuer le couteau dans la plaie.

I should go =͟͟͞͞( ✌°∀° )☛

Nous sommes en direct !
Actuellement hors ligne
Shares
Share This