N’avez-vous donc jamais rêvé d’être le premier à conquérir notre système solaire? Non pas devenir astronaute, ni même un pirate de l’espace, mais posséder votre propre agence spatiale et faire vos propres choix pour influencer à jamais l’avenir…

Ce que je vous propose ici, est un univers bien plus réaliste qu’il n’y paraît. Mais pour cela, il va falloir revenir en arrière, longtemps en arrière.

 

 

 

 

Nous sommes en 1957, le 4 Octobre précisément. L’URSS vient d’envoyer un satellite du nom de « Spoutnik 1 » dans l’espace. Un an plus tard, la NASA fût créée et commença alors une véritable course contre la montre pour être le premier à envoyer un homme sur la lune. Tout le monde connaît l’histoire, pas vrai? Mais êtes-vous prêt à la modifier ?

 

 

 

 

 

 

Sur ce fait historique, Auroch Digital (connu pour Megaquarium) et The Irregular Corporation nous offre MARS HORIZON

 

MARS HORIZON est un jeu de stratégie accessible qui vous demandera de créer et de gérer votre propre agence. Vous participerez à cette fameuse course spatiale, de 1960 jusqu’au futur que nous ne connaissons pas encore. Reste à voir si vous allez tenir la route et faire les bons choix pour devancer les autres nations.

Le jeu commence donc en 1960 et s’introduira avec un tutoriel un peu long mais essentiel pour comprendre les fonctionnalités très variées du titre. Votre première mission sera d’envoyer une fusée sonde en orbite autour de la terre et vous comprenez très vite que les autres pays sont au « taquet » pour vous voler la première place. Le jeu se déroule mois par mois, une fois vos choix effectués, vous passez au mois suivant à l’aide d’une touche et les évènements se succèdent, entre concurrence, presse locale acharnée à la recherche d’informations secrètes et demande particulière d’une université pour une levée de fond; Vous ne saurez, très vite, plus où donner de la tête. Donc, j’insiste bien sur le fait de faire le tutoriel complètement.

 

 

Les choses que vous pouvez effectuer avant de passer au mois suivant sont nombreuses et devrons êtres réfléchies

 

  • Accepter des missions ou des requêtes

 

C’est la base du jeu, vous avez des missions principales qui sont obligatoires pour rester à un bon niveau dans la course. Pour chacune de ces missions, vous pouvez vérifier où en sont les autres agences et ainsi mieux les gérer. Tout l’intérêt du jeu tourne autour de celles-ci,  les évènements se succèderont en fonction de votre réussite ou non.

Si vous êtes à l’aise avec votre timing, vous pourrez effectuer des « requêtes », ce sont des missions secondaires en général simples et courtes qui vous offriront des ressources (nécessaires à la gestion des missions principales). A savoir  l’argent, la réputation (médiatique) et la recherche. Ces requêtes sont temporaires et aléatoires, à l’inverse des missions qui sont tout le temps disponibles.

 

Suivez toujours la progression de la concurrence…

 

 

  • Faire des recherches

La science fait partie du jeu. Pour pouvoir construire de meilleurs satellites ou créer un bâtiment permettant d’engager du personnel, il faudra débloquer la RECHERCHE associée. Certaines s’effectuent en 1 mois d’autres sont plus longues. Des points de RECHERCHE (symbolisé par une fiole) s’obtiennent en accomplissant des missions, des requêtes, ou en répondant juste aux évènements aléatoires.

 

 

 

  • Concevoir un satellite et/ou une fusée

Avant d’envoyer quelque chose dans l’espace, il faudra construire les éléments. Une fois que vous avez effectué les recherches nécessaires à la rampe de lancement (dans votre base) et aux fusées; vous allez devoir, pour chaque mission ou requête, développer l’outil de conquête spatiale, en faisant attention de prendre en compte le temps de construction. Car dans une course, c’est toujours le plus rapide qui gagne.

 

Attention, plus c’est performant, plus ça coûte cher !

 

 

  • Programmer un décollage

Une fois votre satellite et votre fusée construite, il faudra programmer votre décollage. Là encore, il est important de suivre l’évolution des autres agences si vous voulez être le premier. Un agenda s’ouvrira à vous, vous indiquant des périodes plus difficiles et des périodes plus propices à un décollage. Un système de BONUS et MALUS influenceront ainsi votre réussite (ou non). Lors du décollage, il y a également des conditions météorologiques qui viendront perturber vos chances de succès. Ces chances sont calculées par un indice chiffré, représenté de manière visuel. Puisqu’une échelle de graduation sera visible pour déterminer si vous voulez reporter la date ou non.

 

  • Construire et améliorer votre base

Plus vous grandirez, plus vous aurez besoin de bâtiments perfectionnés. Ces bâtiments seront également à découvrir avec la RECHERCHE. La manière dont vous positionnez le tout influencera vos statistiques. Ainsi, une possibilité de repositionner chaque élément a été pensée pour adapter au mieux votre base.

 

 

 

  • Embaucher et gérer un équipage

Certaines missions vous demanderont un équipage. Pour cela, il faudra RECHERCHER et CONSTRUIRE un bâtiment d’équipage dans votre BASE, puis engager du personnel. Celui-ci aura des compétences précises et un salaire à verser chaque mois. Après une mission, un temps de convalescence sera calculé pour chacun des astronautes. Choisissez donc bien vos cobayes de l’espace.

 

 

  • Surveiller votre réputation auprès des autres agences

Les agences vous demanderont parfois de l’aide et vous aurez la possibilité d’augmenter votre réputation en répondant juste à certains évènements de presse. Ainsi, l’URSS m’a fourni des RECHERCHES en échange d’un plan de construction. Si votre réputation baisse de trop auprès d’une agence, vous serez en conflit perpétuel avec celle-ci. La course aura donc beaucoup plus de répercutions.

 

Je crois que les Russes ne m’aiment pas beaucoup…

 

  • Répondre ou non aux multiples évènements aléatoires

Au fur et à mesure de votre progression, des évènements viendront perturber votre réflexion. Que ce soit la presse qui vous demande des comptes ou une agence voisine qui vous demande de l’aide, vos choix auront un impact significatif pour votre agence. Tenez toujours à l’œil vos ressources, car parfois, il faudra mendier un peu pour survivre et rester le NUMBER ONE.

 

 

  • Feuilletez le Wikipédia du jeu

Comme c’est un jeu réaliste, vous pourrez trouver plein d’informations réelles en feuilletant la section information. Idéal pour les passionnés, comme moi.

 

 

Ne vous inquiétez pas, comme le bonhomme au pull rouge sur l’image ci-dessus, vous allez stresser. Chaque lancement sera un vrai challenge et si celui-ci est un succès, la plupart des missions vous demanderont un mini-jeu supplémentaire pour réussir totalement celles-ci.

Chaque requête ou mission nécessitera des avantages en communication, équipage, énergie etc. En fonction du matériel que vous allez concevoir, vous vous mettrez vous-même des bâtons dans les roues. Car parfois vous n’aurez pas assez de fonds ou de temps. Vous ferez donc des choix audacieux et en subirez les conséquences.

 

 

Ces mini-jeux sont en fait de la logique, pour réussir sa mission, votre satellite (et/ou votre équipage) devra compléter des objectifs précis. Sur l’image, il nous faut 7 en communication et 8 en navigation (les besoins varient en fonction des missions). Pour y parvenir, une série de choix vous seront proposés, en prenant en compte la quantité d’énergie disponible (ici 3), le nombre de tours restants et l’indice de surchauffe indiqué par le thermomètre à droite.

Sans compter sur le fait qu’il y a un taux d’échec pour chaque tour (tout comme pour le lancement de la fusée); Si ça pète, vous aurez une chance de résister (si vous disposez de suffisamment d’énergie), sinon, votre mission peut se solder par un échec.

Aïe, ça c’est pas bon

 

De nombreuses animations sont disponibles en jeu pour visuellement représenter chaque défaillance du système ou chaque succès BONUS. On en vient dès lors à parler de l’aspect graphique.

 

Beau comme Mars dans le télescope de mon grand-père

 

On ne va pas se le cacher, MARS HORIZON ne vole pas sur une complexité graphique de malade mental. Il s’agit avant tout d’un jeu de gestion, ce qui signifie que l’important est le gameplay. Et de ce point de vue, le titre a totalement réussi son pari.

De plus, le fait de jouer sur le tableau des astres facilite grandement l’appréciation générale. Pas besoin de grand chose pour faire aimer notre système solaire n’est-ce pas ?

Pourtant, le jeu est généreux. Car il nous offre pas mal de petites animations bienvenues pour agrémenter notre expérience. C’est vraiment agréable et renforce l’immersion.

 

ça y est, j’y suis.

 

 

MARS HORIZON est disponible sur PLAYSTATION 4, NINTENDO SWITCH, XBOX ONE et PC à 17,99€

 

Ce prix vaut bien une petite conquête de l’espace, non? ヾ(´▽`;)ゝ

Missa Chan
Missa Chan

Casse-noisette professionnelle, psychopathe du text-smiley et adore chercher l’info qui fâche pour mieux remuer le couteau dans la plaie.

I should go =͟͟͞͞( ✌°∀° )☛

Nous sommes en direct !
Actuellement hors ligne
Shares
Share This