Han Solo – Cadet impérial –

 

Bien mystérieux semblait le passage du jeune Han dans l’académie impériale. Solo ne connait, à cet instant, ni Chewbacca, ni le Faucon Millenium et est encore loin d’être le contrebandier du Nouvel Espoir. Pourtant l’arrogance et la frime caractérisent déjà le Corrélien.

Cet album Comics démarre dans les bas-fonds de Corrélia. Les premières pages relatent la fuite de Han et Qi’Ra du repère de Lady Proxima. Une mise en bouche prometteuse en matière de traits dessinés et qui installe le lecteur dans l’environnement connu du film « Solo ». Que l’histoire commence : direction l’Académie Impériale sur la planète Carida. Bien qu’il fut agréable de visionner les rangs des cadets impériaux dans leur apprentissage, le scénario s’installe dans l’évidence : Han multiplie les insubordinations face à une instruction impériale « tolérance 0 ». L’entrainement évolue et Solo est enfin aux commandes d’un chasseur TIE … emprunté. Par la suite emprisonné, Han verra toutefois ses talents exploités et une chance lui est rendue de voler de manière officielle. Introduisant une équipe de cadets en formation de pilotage, le futur contrebandier agace par son arrogance et ses atouts naturels de frime et de chance. Le casque de pilote lui allant à merveille, le jeune académicien solitaire semble entrer dans le rang. Mais n’est-ce point une ruse supplémentaire et finaude, avec un autre objectif que celui d’être promu ? Un passage par une cantina où le jeu illégal fait du remou et son équipe en fera les frais.

C’est sur une vraie mission d’intervention que l’histoire débouche sur une fin des plus classiques. « Han Solo – Cadet Impérial » présente un parcours assez évident et dresse un jeune portrait de Han trop simple. Comment un Empire aussi totalitaire permet à cet as du pilotage d’introduire son académie et surtout d’y rester ? Les choix en matière de personnages secondaires sont, quant à eux, plutôt judicieux. Qu’il s’agisse de ses partenaires en formation, ses détraqueurs aliens, ou ses supérieurs menant la dernière opération. Les traits imagés illustrent un univers respecté de la Saga. Cette démultiplication des Comics ne risque-t-elle pas d’essouffler les idées ? Pour l’instant, les promesses tiennent et l’on choisira d’autres pages et bulles à apprécier… Ainsi va la Force …

Shainiiigaming
Shainiiigaming

Nous sommes en direct !
Actuellement hors ligne
Shares
Share This