Ma passion pour la gratuité est sans appel. En festival, je suis la première à aller gratter les portes clés de chez Coca-Cola, défiant les lois de la jungle à travers la boue et la sauvagerie metaleuse (vous savez, ces barbus avec leurs bottines noires et leurs faux airs de méchant).

Du coup, quand on me propose un jeu GRATUIT sur ANDROID ou STEAM et qu’en plus il me titille avec le mot « SODA » dans son titre, vous pensez bien que je file m’ouvrir une cannette d’une boisson gazeuse dont je tairai le nom et que je me positionne bien comme il faut pour découvrir ce bijou vidéoludique.

 

 

La breloque, parfois, c’est bien.

 

Il faut l’admettre, un jeu gratuit (un F2P pour être exacte) aura toujours tendance à nous mettre de bonne humeur. Qu’il soit bon ou mauvais, tant qu’on ne paie pas, ça fait toujours plaisir. Par contre, de l’autre côté de l’écran, il y a des développeurs qui sortent un jeu en se disant « tiens, on va le proposer gratuitement et attendre les retours parce que nous on veut offrir une chouette expérience. » Et là, l’action est à saluer.

Puisque les meilleures expériences commencent toujours dans une taverne.

C’est ainsi que Armor Games Studios introduira son jeu. Le studio Californien n’est pas débutant en la matière car leur bibliothèque de jeu semble bien garnie, la plupart de ceux-ci seront gratuits ou à petit prix.

 

 

Mais parlons un peu de SODA DUNGEON 2.

Votre paisible village d’aventuriers a été détruit par la colère d’un méchant pas beau; Trop frustré de votre passage dans son château démoniaque. Seule et en piteux état, survit la taverne et son tenancier. Celui-ci vous demandera un petit coup de capsule pour donner envie aux héros locaux de revenir dans ce village désertique. Vous allez ainsi améliorer la taverne et rebâtir l’endroit. Des héros quelque peu loufoques viendront vous rendre visite dans la taverne, vous aurez alors la possibilité de les recruter et de les envoyer défier les abominations du château démoniaque du grand méchant pas beau.

L’ennemi juré de tous vous enverra de temps en temps un courrier pour vous signaler qu’il s’agit d’une intrusion dans sa vie privée. Mais rien à battre !! Vous engagerez vos mercenaires, l’Accro aux Sodas, le Mineur, le Charpentier, tout ce que vous pourrez trouver pour démonter un à un les palliers de ce Château qui semblent interminables.

La mort n’est pas punitive, au contraire. Elle fait partie du jeu. Puisqu’à chaque fois que vos héros trépasseront, cela vous donnera la possibilité de forger de meilleures armes, de recruter d’avantages de mercenaires en améliorant la Taverne, via de meilleurs SODAS, plus de tabourets, plus de tables et une déco Victorienne. Ensuite vous pourrez vous téléporter exactement là où vous vous êtes arrêté (si vous avez assez d’or) pour tenter d’atteindre le dernier plateau et mettre une bonne rame magistrale au grand méchant pas beau.

 

 

L’humour au centre de l’intrigue.

Sachez que le jeu sera aussi simple que ça, bourrin et remplit d’humour gras. Sur Smartphone, ce genre de petit jeu passe très bien, puisqu’un bouton vous permet d’automatiser les attaques. Ce qui vous permet de laisser tourner le jeu et d’aller attraper deux trois Pokémons au passage.

 

 

Pas de Pay-to-win?

Pas du tout !  Bien que le jeu vous laisse la possibilité de débourser de l’argent pour avoir quelques pièces d’or in-game, vous pouvez faire le jeu intégralement sans mettre la main au porte-feuille. Enfin, sauf si comme moi vous avez une passion pour les barbares aux perruques… Le jeu vous propose de personnaliser vos mercenaires mais il vous faudra 100k d’or pour donner un peu de classe à votre Conan. Bon il y a toujours moyen de farmer comme un bourrin, mais c’est pas mon truc… Quoi que.

A chaque BOSS vaincu, vous pourrez looter un coffre, parfois des portails s’ouvriront à vous et vous aurez une chance de tomber dans une pièce remplie de minerai. Tous ces matériaux vous seront utiles pour améliorer vos mercenaires. Et bien sur vous empocherez pas mal de pièces d’or à chaque ennemi tué.

Un système de quête vous guidera quelque peu, bien que rien ne soit difficile à comprendre. Le système se veut très simpliste et le temps passé en jeu est récompensé.

De plus, les palliers sont générés de manière procédural, ce qui fait que vous pouvez caler la première fois, mais plus la deuxième. Les récompenses n’en seront que plus variées. Réduisant de ce fait le besoin de débourser de l’argent réel.

 

S’il fallait résumer le concept en quelques mots :

Améliorer la Taverne > Recruter > Envoyer en mission > Forger et améliorer la taverne > Repartir en mission > Roter (ça c’est purement optionnel)

Tu le conseilles?

Clairement. Dans le genre « zéro prise de tête » le jeu est parfait pour vous occuper dans une salle d’attente et plus si affinité. Pour avoir essayé les deux versions, le jeu semble plus adapté sur mobile malgré les PUB contraignantes qui « pop » de temps à autre. Mais bon, ce n’est qu’un détail !

 

 

 

 

 

Vous êtes encore là ?

Très bien… Il y a des infirmières blondes qui se battent avec des boucliers tête de cochon dans le jeu.

Ha ben voilà, il n’y a plus personne. Je me disais bien.

 

 

Missa s’en va, munie de son épée en bois pour affronter le trépas.

ヘ(= ̄∇ ̄)ノ

Missa Chan
Missa Chan

Casse-noisette professionnelle, psychopathe du text-smiley et adore chercher l’info qui fâche pour mieux remuer le couteau dans la plaie.

I should go =͟͟͞͞( ✌°∀° )☛

Nous sommes en direct !
Actuellement hors ligne
Shares
Share This