Le 28 Septembre sortait GENSHIN IMPACT et non, ce n’est pas le dernier Shonen en date disponible sur Crunchyroll. Mais le nouveau RPG à monde ouvert de miHoYo (Studio Chinois) disponible GRATUITEMENT (F2P) partout dans le monde, sauf en Belgique

Scandalisée, frustrée, désappointée seraient les maîtres mots de mon humeur massacrante après cette triste découverte. Mais fort heureusement, le jeu étant sorti sur la plupart des plateformes, même si le store Playstation et l’Eshop de Nintendo ne nous permettent pas de poser les doigts sur ce nouveau genre de jeu coopératif ; Android, ainsi que le bon vieux Windows (Non je ne ferais pas la blague, elle est has been) sont là pour réparer l’injustice.

 

Si vous résidez en Belgique, le titre est accessible via ANDROID et PC (via le site officiel du jeu)

 

Dommage si vous êtes un joueur console et si votre smartphone dispose d’une 3G moyenne et d’un écran fissuré, ou si votre PC presque rétro-gamer (mais avec un clavier lumineux quand même!) tousse de la poussière… Vous n’aurez d’autres choix pour tenter d’approcher ce nouveau phénomène qui fait déjà fort parler de lui sur la toile.

 

 

Lorsqu’un éditeur propose de jouer GRATUITEMENT à un titre fort proche de Zelda Breath Of the Wild dans son approche, dans ses couleurs, dans ses graphismes et son immensité ; Difficile de résister. Sauf si vous êtes dans la situation mentionnée ci-dessus, car la loi Belge indique :

« La Commission des jeux de hasard arrive à la conclusion que les loot boxes payants sont des jeux de hasard. Si ceux-ci continuent à être exploités, une approche pénale est envisagée. Parce que le phénomène est plus large que les 4 jeux analysés, la Commission des jeux de hasard fait un certain nombre de recommandations à l’attention des décideurs, des fabricants de jeux, des plateformes de jeux ainsi que des organismes qui octroient des licences comme la FIFA. »

 

Et tout ceci, à cause du phénomène Battlefront II de 2017

 

Cela protège nos petits marmots des scandaleuses offres très avantagées des LOOTBOX, ah ! J’en ai des palpitations. Rappelez-vous, avec l’apparition de Star Wars Battlefront II. EA avait franchement déconné en proposant aux joueurs de gros avantages si ils faisaient chauffer la carte bleue de maman. Résultat, EA a été le centre de l’attention pendant environ 1an (chapeau!) mais surtout, l’éditeur s’est retrouvé à la limite de franchir la ligne de la Justice. Et pas des moindres, celle d’un pays qui possède un ministre pour chaque feuille de papier toilette à composter. Vous imaginez l’angoisse ?

 

 

Suite à cette histoire, EA a bien évidemment calmé le jeu en ne proposant QUE des cosmétiques (comme le font tous les jeux à peu de chose près) et la Belgique s’est vue contrainte de ralentir tous les éditeurs de jeux-vidéo à limiter leur accès au territoire Belge s’ils se décident, malgré les conseils avisés du ministre des cartes de crédit, de proposer des LOOTBOX (je suffoque, je suffoque!).

Voilà pourquoi, vous ne pouvez pas télécharger le nouveau F2P sur votre Playstation et votre Switch. Nintendo et Sony se conforment aux règles et évitent de s’attirer les foudres d’un territoire entier, bien que petit. Parce que, même s’il ne s’agit que de quelques 100 000 joueurs, c’est toujours ça de perdu ! miHoYo s’est donc tout de même décidé à lancer son jeu à travers les plateformes moins « vérifiées », Android et PC, avec un risque incertain de voir Genshin Impact complètement retiré sur ces plateformes également. Profitez-en !

 

Et si vous voulez quand même avoir le jeu sur votre PS4

 

Il vous reste une solution simple : créer un compte français sur votre Playstation. Seul hic, si vous repassez sur votre compte belge, vous perdrez toute votre progression et la boutique du jeu ne sera plus disponible. C’est vous qui voyez…

 

✩◝(◍⌣̎◍)◜✩

Missa Chan
Missa Chan

Casse-noisette professionnelle, psychopathe du text-smiley et adore chercher l’info qui fâche pour mieux remuer le couteau dans la plaie.

I should go =͟͟͞͞( ✌°∀° )☛

Nous sommes en direct !
Actuellement hors ligne
Shares
Share This