Oui, je sais, je sens bien que vos poils s’hérissent à chaque fois que vous entendez parler de ce jeu. Animal Crossing : New Horizons est devenu plus un phénomène qu’un jeu pour parler franchement.

 

Vous le sentez, le troll puissance 1000 venu de l’autre bout de la terre?

 

Avec la première vague du COVID19, Nintendo a récolté un fruit qui ne lui était pas vraiment destiné. Nombreux ont sans doute été les parents à piquer la Switch de leur gamin pour faire des potagers virtuels (à défaut de pouvoir en gérer un en vrai, c’est vraiment pas facile je vous l’assure). Pendant que le gosse, lui, niquait des mères sur Fortnite. A chacun son occupation ! Tant qu’on ne sort pas pour contaminer le monde à coup de rave party clandestine, tout est permis et c’est pas Trumpinette le sortant qui dira le contraire…

 

Même lui, il s’y met !

 

Mais alors que les géniteurs ont déjà passé plus de 300H (chacun) dans cet univers où la langue est un substitut de gémissements frénétiques, qui plus est pour chasser des papillons (rappelons-le tout de même); La deuxième vague de ce foutu virus vient s’attaquer à nos fêtes de fin d’année ! Et là, c’est le drame.

Mais pas trop, car NINTENDO, surfant sur les dollars de son succès, s’est vu pousser des ailes et a demandé à ses équipes de bûcher à fond de balle sur ACNH pour fournir du contenu événementiel.

 

Hiver = Bonhomme de neige

 

Redbull fait un peu la tronche car le plus grand succès planétaire de 2020 n’a pas eu besoin de lui pour ça, même si on est en droit de se demander à quoi les développeurs de ce jeu ont carburé pour nous fournir un jeu pareil. Et en plus… ça se refile cette merde.

Mon expérience sur ACNH est probablement identique à toutes les autres, pour ma Noël on m’a refourgué cette aberration de pixel dans les mains. Mon esprit n’a dès lors eu qu’une seule et unique pensée « Tu l’as voulu ! Hé ben tu l’as eu! ». Sauf que je n’imagine pas un seul instant que planter des fleurs allait devenir mon occupation favorite… Plus mieux encore que sauver la Galaxie… Vous voyez j’en perds déjà une partie de mes connaissances linguistiques !

 

Comment ANIMAL CROSSING : NEW HORIZONS m’a bousillé le cerveau

 

Ca te fait rire?

 

Il faut sans doute prendre le problème dans l’autre sens et se demander comment mon cerveau a-t-il pu accepter ce jeu pour enfant ?! Car il est important de rappeler que la licence Animal Crossing est destinée avant tout aux enfants. Des animaux qui parlent et des îles paradisiaques où la violence n’existe pas… Inutile de tergiverser, c’est pour les gosses !

Sauf qu’en 2021 les gosses préfèrent l’hémoglobine en abondance et la baston PVP que d’écouter un singe vous parler de sport… Et finalement c’est probablement pour ça qu’autant d’adultes dans le monde ont adoré (parfois en secret) ce monde virtuel dépourvu de haine et d’ingratitude.

 

Qu’il est bon de se dorer (virtuellement) la pilule au soleil…

 

Imaginez si un virus mortel faisait son apparition, que ce virus tuait des centaines de milliers de personnes sur la planète. Nous empêchant de voyager, voir nos amis et même travailler ! En prenant en compte que beaucoup de personnes n’ont pas la chance d’avoir un jardin où de vivre dans un endroit calme et tranquille…Vous voyez où je veux en venir ?

 

Ils sont partout…

 

ACNH apporte un vent de fraîcheur et de simplicité au moment où les personnes conscientes ont juste besoin de… souffler.

 

Et si vous avez fait votre tête de gamer têtu et n’avez, malgré les pubs abondantes (souvent involontaires) de ce jeu, pas vraiment pris connaissance de ce qu’est ACNH, laissez-moi vous résumer rapidement l’affaire.

Animal Crossing est une licence qui existe depuis 2001 (au Japon) principalement sur NINENTO DS, le jeu a toujours proposé la même formule. Vous êtes un petit bonhomme humain (et customisable à volonté) et vous vivez paisiblement sur une île avec des compagnons animaux. Vous avez la possibilité de farmer, vous détendre, discuter et le tout sans pression aucune. Le jeu s’identifie fortement grâce à son système de temps. Celui-ci s’écoule en jeu comme dans la vraie vie. Idem pour les saisons, si vous choisissez votre hémisphère en début de partie, il pleuvra in game lorsqu’il pleut chez vous etc. Un système qui se rapproche fort des SIMS mais sans risque d’incendie, de mômes ou de boulot à trouver. Car dans ACNH vous ne devez ni travailler, ni copuler. Aucune responsabilité, elle est pas belle la vie ?

 

Pas de mission pas de jeu !

 

Et si ! C’est là que Nintendo a fait très fort. En proposant un univers paisible d’une simplicité sans pareil (autant dans les dialogues que dans les minis missions proposées) dans lequel vous avez juste la possibilité de glaner… Et bien vous seriez étonné de la réaction concrète de votre cerveau dans une telle situation.

 

Petite photo prise au studio de Joe…

 

« Il y a toujours quelque chose à faire », c’est une phrase que mon paternel me répétait souvent. Comme le temps s’écoule de la même manière que dans la vraie vie, vos deux hémisphères personnels font un amalgame de tout et vous pousse à vous occuper de votre île comme ci c’était votre devoir. Une routine s’impose alors et on répète tous les jours la même chose :

 

  • Relever le courrier (Vos commandes du NookShop arrive toujours le lendemain, plus rapide qu’Amazon)
  • Arroser vos plantes, potager
  • Visiter la boutique du Nookshop (des nouveautés et des soldes tous les jours!)
  • Faire le tour de son île pour enlever la mauvaise herbe, ramasser un peu de bois, quelques fruits, déterrer les fossiles et récupérer du minerai
  • Expertiser les fossiles au musée et faire une donation de nouvelle espèce
  • Parler aux villageois (ami ou ennemi on est jamais à l’abri d’un cadeau)
  • Parler aux PNJ aléatoires (quête et cadeau à la clé)
  • Récupérer les cadeaux flottants dans les airs
  • Pêcher
  • Faire de la plongée
  • Attraper des insectes volants
  • Visiter d’autres îles pour récupérer de nouvelles espèces et de nouvelles ressources
  • Participer aux événements

 

🍀Et quand vous avez de la chance

  • Admirer une aurore boréale
  • Contempler une pluie d’étoiles filantes

 

C’est con, mais c’est beau !

 

Lorsque vous avez fini tout ça, le jeu vous indique qu’il est l’heure de souper. Alors on se déconnecte un peu le temps de préparer une petite quiche aux poireaux et on se demande si on peut cultiver des poireaux dans le jeu… Le rapprochement à la réalité fait presque peur, surtout pour un univers ultra fictif. Le pire étant qu’il est facile de convaincre les plus têtus de tenter l’aventure. Chacun visite l’île de l’autre et on a l’impression d’être en vacances. Et dire qu’on a maltraité les joueurs assidus de World of Warcraft toutes ces années…

 

 

Mais ACNH étant sans violence, il n’y a aucune chance pour que vous ressentiez l’envie d’éclater vos joycons sur le sol. Et c’est tant mieux, au prix que ça coûte…

 

Ne pensez plus, ça vaut mieux.

 

J’aimerais tellement faire du mal à mes habitants… Mais le pouvoir de l’amitié et de l’amour est trop fort…

 

Voyez ça comme une lobotomie positive de votre cerveau. Et personne ne peut vous juger au vu du nombre de couillons qui sont tombés dedans… Certains parlent même de thérapie. Le jeu les aurait aidé à surmonter certaines difficultés. Car attraper de pauvres bestioles c’est très bon pour le moral !

 

On peut même devenir créateur de mode ! La classe ce Longcoat N7 n’est-ce pas?

 

Loin de moi l’idée de vous convaincre de plonger dans cette réalité fictive, mais sachez tout de même qu‘ANIMAL CROSSING : NEW HORIZONS a réussi son pari en ce qui concerne mon lobe frontal… Naïve, influençable dites-vous? Non, je crois fermement que NINTENDO a sorti son jeu au bon moment. Et que, bien qu’au Japon la licence détient un succès de record depuis des années, il est temps que l’Europe accepte la mignonitude de ces petites boules de poil parlantes.

 

Selfie avec mon mentor

 

Sur ce, je vais envoyer un courrier à ma BACNHF (Best Animal Crossing New Horizons Friend) pour notre trafic quotidien de fruits… Pas de petits profits ! Même dans un monde virtuel.

 

(◍•ᴗ•◍)❤

Missa Chan
Missa Chan

Casse-noisette professionnelle, psychopathe du text-smiley et adore chercher l’info qui fâche pour mieux remuer le couteau dans la plaie.

I should go =͟͟͞͞( ✌°∀° )☛

Nous sommes en direct !
Actuellement hors ligne
Shares
Share This