Vous le savez peut-être, je suis une grande fan de MMORPG . Cela fait plus de 10 ans que je parcours des contrées diverses et variées à travers des univers tout aussi diversifiés. La plupart du temps, j‘incarne une Healeuse accompagnée de mon garde du corps Tank : Mr Pouette . Nous avons joué ensemble à bon nombre de MMORPG bien connus, parfois pour y rester 6 mois ou pour s’y installer plus de 3 ans… Un jour, on s’est lancé dans l’aventure Black Desert Online RemasteredBDO développé par Pearl Abyss et édité par Kakao Games, sorti en 2015 sur PC. Version Remastered en août 2018. Migration des serveurs vers Pearl Abyss en février 2021.

Cela fait un bon moment que j’ai envie de vous parler de BDO mais j’avoue ne pas savoir par où commencer….

Je vais donc vous donner mes impressions, vous parler des aspects positifs à mes yeux puis des points négatifs.

Les PLUS :

Le visuel : La première chose qui vous frappe, c’est la beauté graphique. Les paysages sont tous à couper le souffle. Aux différentes périodes de la journée, les horizons se modifient apportant tantôt brume, tantôt soleil, tantôt pluie… des nuances de lumières et de couleurs magnifiques, un réalisme presque parfait (merci le remastered).

La création des avatars : Même si la race et le sexe sont prédéfini en fonction de la classe choisie (22 classes disponibles !!!), vous pouvez créer votre avatar de façon très précise. J’aime beaucoup passer du temps à faire un perso qui me correspond (taille, couleur de peau, des yeux, des cheveux, coiffures, maquillage, tatouages, rides, et j’en passe). Si vous aimez personnaliser votre avatar avec soin, vous serez servi.

La musique est très belle, parfois épique.

Un jeu hyper immersif : Dès la première seconde dans le jeu, on est plongé dans l’univers BDO et on oublie tout le reste. On vit à fond, on est le héros. L’univers du jeu est très réaliste (pas question de couleurs vives ou de meubles fantaisies, tout est très « réel »). Vos vêtements s’useront visuellement si vous ne réparez pas. Vous serez aussi couvert de sang ou de boue en fonction de vos actions.

On possède une maison dans laquelle on cuisine, on dort,… Il faudra nourrir votre cheval, en prendre soin, le mettre à l’écurie,… Cheval qui sera votre ami pour la vie car BDO c’est …

Un monde ouvert : Vaste … Très vaste et pas de téléportation. Chaque déplacement se fait en monture ou à pieds … (d’où le coté immersif). La carte est immense et super belle avec des zones de forêts, de campagnes, de steppes et bien sur … de déserts.

Un système de craft très poussé : Ça va être compliqué à résumer tellement c’est complexe.

Je suis fan des MMO qui ont des métiers poussés mais là … Bon, je résume : Pour crafter un objet il faudra d’abord développer vos métiers de récolte (bûcheron, cueilleur, pêcheur, mineur) mais aussi engager des ouvriers qui iront chercher des ressources spécifiques pour vous. Ouvriers qui évolueront aussi et qu’il faudra nourrir (avec de la bière qu’on craft,…haaaaa ). Pour les récoltes, vous devrez vous équiper des outils adéquats (hache pour le bois, pioche pour le minerai, serpette pour la cueillette… ). Vous devrez dépecer vos victimes animales et y prélever la peau/fourrure avec un couteau de tanneur ou la viande avec le couteau de boucher ou encore le sang avec une seringue… Vous l’aurez compris ce n’est pas si simple et ça vous prendra du temps. Une fois vos items en poche, il vous faudra bien souvent les transformer … (Bin oui sinon c’est trop facile … ). Vous pourrez donc fondre, sécher, mélanger, couper,… pour avoir des objets qui à leur tour devront être transformés … etc etc etc… pour au final créer l’objet de vos désirs. Le craft est hyper présent car il permettra de faire du stuff pour vos montures, des meubles pour vos maisons, vos bateaux pour naviguer, vos charrettes pour le commerce, vos vêtements,….Ha oui, vous pourrez aussi posséder un champ dans lequel faire pousser des plantes, légumes et autres végétations. Vous pourrez aussi avoir une vache pour le lait…

La pêche est très attractive. Un fois muni de votre canne à pêche, de vos appâts et de votre petit siège, vous pourrez vous poster devant étangs ou rivières et lancer la ligne. Après quelques minutes une annonce vous indique que ça mord et vous devrez faire une combinaison de touches pour capturer votre poisson (gauche, droite, carré, bas, rond ça vous rappelle des trucs?). Aussi, vous pourrez crafter votre propre navire pour partir pêcher en mer. Quel bonheur !

Les familiers : Oui ! Vous pourrez vous promener avec un maximum de 5 familiers qui vous suivront dans vos aventures. Chiens, chats, faucons, … tous adorables. Ceux-ci ont des compétences propres et ramassent vos butins. Comme tout dans BDO, ils évoluent…

Les fées : Juste parce qu’elles sont trop mignonnes ! Comme les familiers, la fée vous suivra dans vos voyages. Il en existe 5 différentes avec des capacités différentes et … elles évoluent hihihi.

Les montures : En parlant de choses qui évoluent, dans BDO vous devrez beaucoup vous déplacer. Le monde étant très vaste, il vous faudra obligatoirement une monture. Vous pourrez chevaucher un cheval, un âne, un mini éléphant ou même un dromadaire. Les chevaux ont des niveaux mais pas seulement ! Ils ont des rangs !!! Oui, il faudra faire de l’élevage pour pouvoir obtenir la monture ultime. Plus la monture lvl up, plus vite elle ira et plus elle développera de compétences.

Les relations avec les PNJ : Un système original qui fait monter votre niveau social avec les PNJ. Plus on développe nos relations plus on reçoit des quêtes, on bénéficie de magasins, on débloque des choses…c’est sympa et innovant.

Difficulté poussée dans le détail :

-Oui, le jeu n’est pas réel à 100 % car on possède un inventaire à rallonge et des poches sans fond ou le sac de Mary Poppins mais… car il y a un mais, nous somme limités dans le poids. Il faudra acheter des items pour augmenter le maximum de poids pouvant être porté, sinon, votre vitesse de déplacement sera grandement diminuée.

-Un autre exemple, si tu veux sécher du poisson, il faudra qu’il fasse jour et qu’il ne pleuve pas. C’est logique en fait…

-Le lvling des montures est TRES long…

-Pour devenir riche, car il faudra être riche, vous devrez faire du commerce. Acheter des items quelque part et les revendre au prix fort ailleurs. On construit sa charrette et en avant à travers les contrées de BDO Tagada Tagada Tagada…

Les skills sont sympa. On a monté avec Mr Pouette 5 classes différentes et les skills sont cool, les combats sont dynamiques et amusants. Les effets sont beaux. C’est souvent des combos qu’il faut placer et des enchaînements à faire qui font penser aux jeux de combat.

 

Les MOINS :

Système de quêtes sans queue ni tête. Il y a beaucoup de quêtes dans BDO. Une suite de la quête principale et plein d’autres qu’on prend dans tous les sens. En effet, si comme moi, vous aimez clean une zone de quêtes avant d’entamer la zone suivante, c’est mort… Le jeu dispose d’un système de relation avec les PNJ qui, comme dit plus haut, débloquera de nouvelles quêtes.

L’option manette est franchement à revoir ! Beaucoup de bugs et la maniabilité est parfois bien, parfois chaotique.

La traduction Fr un peu Bof.

Difficulté poussée dans le détail : peut-être mis dans les « plus » mais aussi dans les « moins ».
-Quand tu farmes des monstres en boucle et que ton poids arrive au max, c’est
frustrant de devoir faire le choix de jeter des items pour pouvoir continuer à farmer ou de revenir dans la ville la plus proche pour vendre à un marchand.
-Si tu te mets à transformer
des items et que la pluie arrive, t’es de la revue pour sécher ton poisson… Grrr.

 

Le scénario est franchement pas attractif. Une histoire très banale avec des personnages peu attachants et des noms à coucher dehors qui font en sorte qu’on se perd un peu et qu’on a presque envie de passer les dialogues.

Ce jeu est chronophage ! Comme la plupart des MMO me direz-vous . Oui mais non car si il est vrai qu’un MMO vous demandera beaucoup de temps, BDO c’est un peu différent. Je m’explique : sur un autre MMO on y passe certes beaucoup de temps mais au final, on a tombé 5 donjons, crafté du stuff, fait un peu de roleplay avec un aventurier, récolté pour la semaine, fait un peu de housing,… mais sur BDO, pour le même temps dépensé, on a juste récolté 200 viandes de cochon (ce qui n’est pas grand chose), fait 2 quêtes, transformé son bois et tagada…tagada…tagada… beaucoup beaucoup voyagé (et par la même occasion) lvl up un ti peu son dada.

Pas beaucoup de style de stuff. Les skins son essentiellement au cash shop. Vous serez prévenu.

Cash shop pas obligatoire mais sera d’une grande aide pour gagner du temps. Les prix sont très élevés !

Le Upage de stuff est très aléatoire. Pour réussir à upgrader son stuff, il faudra beaucoup d’items spéciaux et des nerfs d’acier. Try….. fail….Try….fail…Il vous faudra aussi être riche à millions car cela coûte cher (jeu coréen = jeu dans lequel l’économie se compte en billions).

Conclusion :

Vous l’aurez constaté, certains points se retrouvent dans les + et dans les – ce qui rend difficile de se positionner vraiment pour BDO. De plus, après plus de 350h de jeu, je ne suis toujours pas lvl max et je n’ai pas encore testé le système de commerce ni le pvp . J’avoue me lasser un peu… Donc je reconnais que mon avis n’est pas forcement objectif car je n’ai pas fait tout le jeu. Selon moi, c’est d’avantage un jeu de gestion qu’un MMORPG comme on l’entend habituellement. Il y a beaucoup de chose à gérer et cela prend trop le dessus sur le gameplay et le plaisir de vivre une aventure épique.

Le mot de la fin ? Tagada Tagada Tagada…

PS : Nous avons aussi joué à Black Desert Mobile et il est très chouette également et très beau mais vite répétitif.

Pouette
Pouette

On dit qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis.
Moi, je donne le mien avant qu’il ne change ^^

Nous sommes en direct !
Actuellement hors ligne
Shares
Share This