TEST : SAINT SEIYA SOLDIERS SOUL

1

Date de Sortie : 25 Septembre 2015

Disponible sur : PS3 (44.99€) – PS4 (64.99€) – PC (49.99€)

Depuis 2005, et donc depuis la PS2, les fans attendent un grand jeu SAINT SEIYA. En effet une espèce de malédiction vidéo ludique plane sur cette licence… Du coup qu’en est-il de ce premier opus disponible sur la PS4 de SONY ?

Mais… c’est le même jeu ???

En effet… une grosse impression de déjà vu, surtout si vous avez gouté au dernier opus PS3 : BRAVE SOLDIERS.

Ce SOLDIERS SOUL reprend effectivement toutes les mécaniques de son grand frère et donne vraiment un sentiment de paresse de la part de BANDAI NAMCO. GAMEPLAY, aspect visuel, modes scénarisés… tous ressemblent à l’opus précédent.

Du coup, hormis la modélisation des chevaliers (superbe d’ailleurs), graphiquement le jeu semble provenir de l’ancienne génération. Ce qui laisse penser qu’il a été imaginé pour la version PS3 et non pour la PS4. Vraiment dommage…

2 3

Système de combat pas très divin

Le jeu utilisant une caméra gérant la profondeur, il n’est pas rare de retrouver son personnage au fond de l’écran. Ce défaut déjà présent dans l’opus précédent est donc encore de la partie et démontre que BANDAI NAMCO n’a pas du tout écouté ses fans.

Les chevaliers disposent de quelques techniques pour terrasser leurs adversaires dont les légendaires BIG BANG. Une fois votre septième sens activé vous pourrez lancer cette attaque dévastatrice qui déclenchera une cinématique du plus bel effet.

Avec les deux boutons de coups, vous pourrez réaliser des combos en enchainant les frappes légères et lourdes. Des esquives ainsi que des déplacements rapides sont également disponibles. L’ensemble donne quand même un rythme très élevé au combat, dommage donc que cette caméra vienne nuire au plaisir du jeu.

4 5

ASGARD, enfin…

Pour la toute première fois, l’arc ASGARD est implémenté dans un jeu SAINT SEIYA. Le mode scénario est donc maintenant complet car il propose les quatre grandes parties de l’animé. Le tout étant habillé avec des petites cinématiques « légères » pour introduire les différents combats.

Malheureusement, encore une fois, on est très loin de retrouver l’émotion présente dans le manga. On se surprend à enchainer les combats sans vraiment réfléchir au développement du scénario.

Un gros aspect répétitif se dégage de ce mode, qui sert finalement à débloquer uniquement du contenu pour les autres parties du jeu.

6 7

En Bonus, SOUL OF GOD?

Bien que les nouvelles armures divines provenant de SOUL OF GOD soient présentes, ce n’est pas le cas du scenario de celui-ci… Surement gardé sous le coude par les développeurs pour le prochain opus de la saga.

Un mode inédit est bien présent, le mode Bataille d’or. Dans celui-ci vous contrôlez les chevaliers d’or avec leur nouvelle armure dans une suite de trois combats imposés plus un secret (si vous avez obtenu uniquement des rangs S).

 8 9

Une durée de vie artificielle

Justement pour pouvoir avoir accès à ces combats dans le mode Bataille d’or vous devrez acheter les flambeaux représentant ces derniers.

De plus, des points seront également nécessaires pour acheter les armures divines et les autres contenus déblocables. Comme par exemple de nouvelles tenues et différentes arènes. Des répliques sont également disponibles dans la boutique et celles-ci permettent de booster les caractéristiques de votre personnage dans le mode Bataille d’or.

Ce système vous pousse donc à faire et refaire des combats pour pouvoir ainsi tout débloquer, d’où le sentiment de durée de vie artificielle.

10 11

Bonus : La saga SAINT SEIYA sur les consoles de Sony

Sur les consoles de SONY, la saga SAINT SEIYA est apparue pour la première fois sur PS2. Déjà le résultat était très mitigé et peinait à rivaliser avec les autres grands Mangas du moment comme DRAGON BALL Z et NARUTO.

Sur PS3, avec l’opus présenté ici même, deux autres jeux sont sortis également. Plus beaux certes que dans le passé mais toujours en dessous de l’espérance des fans. Sur PS4, nous aurons certainement d’autres portages de la saga, en espérant que BANDAI NAMCO se donne cette fois les moyens de réaliser un jeu du même calibre que ses propres versions de NARUTO.

PS2

12 13

PS3

14 15 16

PS4

17

En conclusion

Ressemblant beaucoup trop au volet précédent, le seul attrait de ce SOLDIERS SOUL semble être l’ajout de l’arc ASGARD ainsi que les armures divines. Pour le reste : du déjà vu…
Dommage donc quand on peut observer les talents de l’éditeur dans d’autres licences comme NARUTO ou encore ONE PIECE.

2 SHAINIII sur 5 : Nouvel opus sans saveur réelle. BANDAI NAMCO joue une fois de plus la carte de la facilité avec cette saga pourtant mythique.

17 23

Test réalisé sur la version PS4 par RYU