TEST: PROJECT X ZONE 2

1

Date de Sortie : 11 Février 2016

Disponible sur : 3DS (39.99€)

CROSS-OVER très apprécié pour son premier épisode, la licence PROJECT X ZONE revient donc logiquement avec un second opus. Cette fois nous aurons même droit à une version française intégrale.

Un scénario en carton

Nous aurons donc droit, encore une fois, à un scénario ne servant uniquement qu’à justifier le fait que tous ces personnages provenant d’univers différents puissent se rencontrer, pour le plus grand plaisir des fans. En effet, PROJECT X ZONE 2 donne vraiment dans le FAN service.

Une société mystérieuse a donc décidé d’anéantir le monde, heureusement une autre organisation a quant à elle eu la bonne idée de réunir tous les plus grands héros pour sauver l’humanité.

Éléments intéressants, les dialogues entre les personnages. En effet ceux-ci sont vraiment drôles à souhait et permettront de découvrir des échanges cocasses entre les protagonistes.

2 3

Un GAMEPLAY en deux temps

Le GAMEPLAY du jeu est clairement séparé en deux parties bien distinctes.

Dans une première phase, purement tactique, vous déplacerez vos personnages sur la carte. De ce côté-là, le jeu utilise les préceptes établis du TACTICAL RPG.

Ensuite vient la seconde phase, cette fois-ci concernant les combats. En effet lorsqu’un ou plusieurs personnages sont assez près d’un adversaire alors il est possible d’attaquer ou d’être agressé par vos ennemis. Le jeu passe alors dans un nouvel écran vous proposant une vue de côté style VERSUS FIGHTING. Le joueur dispose ici de quelques attaques qu’il doit réaliser avec un bon timing pour aligner les COMBOS.

On peut donc dire que le GAMEPLAY de PROJECT X ZONE 2 est assez simple comparé à d’autres monuments du genre comme la licence DISGAEA. Mais cette simplicité n’enlève rien au fun du titre.

4 5

6 7

Des duos mais pas que…

Dans le jeu, une unité de combat est représentée par un duo de personnages. Généralement des combattants provenant de la même licence.

Ajouté à cela une unité, cette fois-ci solo, qui pourra être associée à votre duo pour renforcer l’équipe. Donc à vous d’essayer les meilleures combinaisons en fonctions des affinités des personnages.

8 9

Des attaques dévastatrices

En plus des attaques de base, les duos de personnages possèdent tous une attaque dévastatrice et une attaque de soutien.

Vous vous amuserez donc à découvrir toutes les attaques du jeu qui elles aussi donnent énormément dans le FAN service.

Gardez quand même toujours à l’esprit que le but est ici de réaliser le plus long COMBO possible en variant les attaques basses et aériennes. Il faudra aussi pouvoir garder les grosses attaques en réserve contre les BOSS, qui finalement ne représentent qu’à eux seuls la difficulté du titre.

10 11

12 13

Euh, c’est toujours la même chose ?

Voilà un peu le gros problème du titre, son énorme répétitivité. En effet, le fait de découvrir de nouveaux personnages est assez excitant mais le déroulement du jeu est toujours identique et peine à varier.

Une scène de dialogue, une nouvelle MAP, des combats et on recommence…

De plus, les ennemis ne sont pas très variés et se ressemblent tous très souvent. Les autres activités sur la carte sont très limitées, comme l’ouverture de coffres par exemple.

14 15

Une interface très, voir trop complète

L’interface du jeu est composée de beaucoup de menus. Il faudra s’investir un minimum sous peine d’être perdu.

La gestion des héros se réalise dans un menu spécifique et demande aussi une certaine analyse pour être bien exploitée. A cet endroit il sera également possible d’améliorer les duos et de modifier leurs équipements.

On notera une certaine lourdeur dans la navigation notamment au niveau de l’étude et de la comparaison de certains items.

16 17

Un visuel OLD SCHOOL

Le style graphique adapté au jeu colle vraiment à l’univers et apporte une bonne homogénéité entre les différents personnages du jeu.

Lors des phases de préparation, la vue isométrique est agréable et permet de bien se balader dans la carte en modifiant les angles de vue.

Pour les phases de combats, le graphisme nous surprend à nous souvenir des anciennes gloires du jeu de combat. Tout cela agrémenté de superbes animations et d’effets visuels en tous genres.

18 19

20 21

BONUS : Les licences présentes

Ce CROSS-OVER, on le répète, donne vraiment dans le FAN service avec son nombre impressionnant de personnages issus des différentes licences appartenant à CAPCOM, BANDAI NAMCO, SEGA et NINTENDO.

22 23

aerfz

En conclusion

Le jeu de MONOLITH SOFT possède des atouts indéniables surtout si CAPCOM, SEGA et BANDAI NAMCO sont des compagnies que vous appréciez. Ne se prenant pas trop au sérieux, ce TACTICAL RPG saura vous séduire pour réaliser quelques parties de manière sporadique.

3 SHAINIII sur 5 : Sympathique mais sans plus, PROJECT X ZONE 2 pourrait être un bon titre pour vous lancer dans le TACTICAL RPG, à réserver avant tout au FANS des licences présentes mais également aux débutants.

121212

Test réalisé sur la version 3DS par RYU

On se retrouve la semaine prochaine pour le test de « Mortal Kombat XL »