TEST: NARUTO SHIPPUDEN ULTIMATE NINJA STORM 4

1

Date de Sortie : 05 Février 2016

Disponible sur : PS4 (64.99€) – XBOX ONE (64.99€)

Première apparition sur les consoles de dernière génération pour le célèbre manga. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’équipe de CYBERCONNECT2 est remplie d’ambition pour cet épisode NARUTO SHIPPUDEN ULTIMATE NINJA STORM 4 qui risque bien d’être le dernier de la saga, du moins au niveau de la découverte scénaristique.

Le mode histoire parfait

En effet, le mode principal du jeu est vraiment un exemple que tous les autres « portages mangas » pourraient suivre dans le monde du jeu vidéo.

Le mode histoire est divisé en trois types de combat, les affrontements classiques, les combats de boss spéciaux et pour finir les joutes en arènes contre plusieurs dizaines de personnages façon MUSOU.

Dans les combats de boss, vous retrouverez toute la démesure des derniers épisodes du manga. Transformations, explosions, effets de particules, … Tout y est pour nous en mettre plein la vue. Avec, comme dans les précédents opus, des QTE toujours aussi bien placés qui permettent de varier les plaisirs du GAMEPLAY.

Pour les duels classiques, vous retrouverez ce que vous avez connu dans les précédents épisodes. Si ce n’est que maintenant il est possible de switcher entre les trois personnages à tout moment.

Dans les affrontements du genre MUSOU, vous combattrez plusieurs adversaires dans un GAMEPLAY plutôt style BEAT THEM ALL.

Vous l’aurez compris, aucun temps mort dans ce mode histoire, beaucoup de variétés et bien sur le plaisir de découvrir la suite du manga à l’aide de cinématiques bienvenues.

2 3

4 5

En plus y’a même un mode aventure !

Dans la saga des NINJA STORM il y a toujours eu un mode aventure et celui-ci composait l’essentiel du solo.

Bien qu’un mode histoire très complet soit présent, les développeurs n’ont pas oublié de nous garder la fameuse aventure pour prolonger le plaisir.

Celle-ci débute après les événements du mode « principal » et est donc à effectuer en second lieu. Ici vous retrouverez vos héros pour accomplir diverses missions ; Comme des recherches d’objets, des combats, … etc. Vous pourrez également retrouver des fragments de mémoires qui permettent d’introduire les anciens personnages du manga dans le jeu.

6 7

En plus de retrouver ces deux modes de jeu principaux, vous pourrez ajouter à cela les tournois, les survies, la boutique, le ONLINE … Le contenu est vraiment gargantuesque.

Un ROSTER de fou!

Disons le tout de suite, plus de 100 personnages sont disponibles dans le jeu. Dès le départ certains seront accessibles en mode versus, mais pour tous les obtenir il faudra soit les débloquer via les différents modes ou bien encore passer par la case boutique.

Certains personnages sont bien évidemment représentés plusieurs fois, mais ce qui implique à chaque fois un éveil et des techniques secrètes différents.

Ajouter à cela, les différents costumes déblocables ainsi que la possibilité de customiser vos combattants, il y a vraiment de quoi faire.

8 9

On en prend plein les yeux !

Déjà sur la précédente génération de consoles les jeux NARUTO ont toujours été très jolis. Que dire de ce dernier opus si ce n’est que l’on se croirait vraiment devant la série animée.

On en prend plein les mirettes à tout moment, les jeux de lumières, les couleurs… Tout y est.

Seul petit bémol, ce déluge d’effet spéciaux nous fait parfois perdre un peu le fil de l’action tellement celle-ci part dans tous les sens. On peut également retrouver des chutes de FRAMERATE lorsque les effets pullulent à foison à l’écran, mais ce ne sont que des cas isolés. Le jeu dans l’ensemble est vraiment très fluide.

10 11

12 13

Un GAMEPLAY simpliste

Comme généralement, dans les jeux de combat provenant des licences mangas, le GAMEPLAY est vraiment d’une accessibilité basique. N’importe quel joueur pourra prendre la manette et tirer son épingle du jeu. On est loin ici d’un profil comme celui d’un STREET FIGHTER par exemple.

Mais de toute façon ce n’est pas vraiment ce que l’on recherche, car cette philosophie a toujours été la même dans la saga.

Une touche pour attaquer, une autre pour le CHAKRA… les combos sont vraiment très simples à passer. La subtilité du GAMEPLAY repose ici sur les contres et les esquives.

Ajout appréciable dans cet opus, l’aspect équipe. En effet, vous pourrez avoir accès à de nouvelles techniques en fonction de l’affinité des membres composant votre groupe.

De nouvelles techniques secrètes de groupe sont également disponibles lorsque vous passez en mode éveil, qui rappelons-le, vous permet d’être plus puisant en explosant votre CHAKRA lorsque votre jauge de vie est basse. Ajoutez également à cela la possibilité de changer de combattant en plein combo.

Donc jouabilité simpliste oui mais très complète et jouissive.

14 15

16 17

18 19

Bonus: COLLECTOR EDITION (99.99€)

20

Cette édition comprend :

  • Un PACKAGING exclusif.

  • Une METAL PLATE avec une illustration exclusive.

  • Une figurine de NARUTO UZUMAKI « THE LAST » de 17cm.

  • Un STEELBOOK double face exclusif.

  • Un ARTBOOK exclusif.

Disponible en Test dans la rubrique SHAINIIIGAMER COLLECTOR TEST.

Bonus: COLLECTION EDITION PS3 (24.99€)

Si vous n’avez pas encore joué à la saga et que vous voulez découvrir toute l’histoire du manga, cette édition collection est l’objet idéal pour vous lancer, surtout à ce prix là pourquoi se priver ?

21

En conclusion

Doté d’un contenu conséquent, d’une qualité visuelle impressionnante, le titre de CYBERCONNECT2 n’a que très peu de défaut. Seuls les allergiques à la série animée passerons leur chemin.

4 SHAINIII sur 5 : Lorsque l’on est FAN d’un manga, on aime que la qualité du jeu qui le représente soit de bon niveau. Difficile de ne pas craquer pour ce NARUTO ULTIMATE NINJA STORM 4 tellement ce dernier est juste exceptionnel.

22222222

Test réalisé sur la version PS4 par RYU

On se retrouve la semaine prochaine pour le test de « UNDER NIGHT IN-BIRTH »
Combien de Shainiiigaming pensez-vous qu’il récoltera? Donnez-nous votre avis en commentaire.