TEST: BROFORCE

1

Date de Sortie : 01/03/2016 (PS4) – 15/10/2015 (PC)

Disponible sur : Steam – PSN (14€)

Produit offert avec le programme PSN Plus du mois de Mars 2016, découvrons ce jeu d’action 2D développé par le studio sud-africain Free Lives et édité par Devolver Digital.

I want you for Bro Army!

Vous êtes un mercenaire au service des Etats-Unis d’Amérique ! Votre unique mission ? Défourailler les envahisseurs ! Vous l’aurez compris le scénario n’est pas le point fort de ce jeu et n’est surtout qu’un prétexte pour se lancer dans la mêlée et tout faire péter.

Car c’est littéralement ce que vous propose de faire ce Broforce. Vous incarnez un soldat dans des environnements tout en 2D dans un style très pixélisé. Encore me direz-vous ? Il est vrai que c’est presque devenu le gold standard des jeux indépendants. Broforce pousse même l’aspect « pixel » à l’extrême et se veut quasiment une caricature du style. D’ailleurs tout le jeu en est une, parodiant à souhait vos films d’action Hollywoodiens préférés. Préparez-vous à des ennemis toujours plus nombreux et des explosions de partout.

2 3

Des Bros en folie !

Le but de vos missions est de parcourir des niveaux totalement destructibles jusqu’à tuer Satan au point de rendez-vous pour que l’hélicoptère puisse vous évacuer. Pour cela, vous contrôler un Bro, soit un des 32 soldats disponibles. Ces guerriers sont des parodies des plus grands héros (et héroïnes) des AAA américains. Nous pouvons citer, entre autres, Bro in Black, Rambro, The Brofessional, Brobocop ou encore Bronan the Brobarian. Nous vous laisserons deviner à quels héros ces noms font référence, mais sachez qu’une fois ces personnages entre les mains vous n’aurez plus un doute. En effet, non seulement graphiquement les personnages sont plutôt reconnaissables, mais ils possèdent tous leurs armes fétiches retranscrites en jeu.

Le Gameplay se veut donc simple, une touche pour sauter, une pour tirer et une dernière pour le tir spécial. Les deux tirs seront donc différents pour chaque personnage, d’ailleurs certains ne manient pas les armes à feu mais des katanas ou même des mines, mais la vitesse des déplacements et la hauteur des sauts variera également en fonction des caractéristiques propres à chacune des têtes d’affiche présentes au casting.

4 5

Un jeu Brodcore

Le seul point commun entre tous ces sauveurs de l’humanité est leur endurance. En effet, aussi badass soient-ils, dès le premier dégât reçu vous mourrez. Vous commencez chaque mission avec une seule et unique vie. Cependant, en libérant les différents prisonniers que vous rencontrerez sur vote chemin vous débloquerez une vie supplémentaire. Et celles-ci sont les bienvenues, tout comme les quelques checkpoints présents dans les niveaux. La quantité d’ennemis, les tirs affluant de toute part et les nombreux tonneaux explosant au moindre contact font de ce jeu un monstre de difficulté. Ceci dit celle-ci est relativement bien dosé, ou en tout cas réellement progressive. Cette difficulté est d’autant plus vraie que vous jouez seul. En effet, vous ne choisirez jamais votre héros. Ainsi, en plus du côté Die’n’Retry propre au concept, il y aura un réel facteur chance tant certains guerriers sont plus aptes à passer certaines phases ou boss du jeu. Ce côté chance qui est là pour apporter un peu de fun à l’expérience peut parfois être fortement dommageable si le sort ne nous réussit vraiment pas.

6 7

De la durée de vie et de la convivialité

Pour en revenir aux prisonniers de guerre, ceux-ci ont plusieurs intérêts en plus du gain de vies. En effet, cela permet de changer de héros en cours de partie, changement relevant bien sûr du facteur chance dont nous avons parlé plus haut, mais ils permettent également de débloquer de nouvelles stars. Si les premiers sont débloqués au bout de quelques libérations, il faudra jouer de plus en plus longtemps pour débloquer les derniers.

En sus des Bros à débloquer, si tant est que le genre vous plaît, vous aurez de quoi faire. La campagne de base durera, selon votre talent, une petite dizaine d’heures. Rajoutez à cela un mode Hardcore, dont le nom lui sied à merveille, ainsi qu’un mode Arcade. Pour ce dernier, il s’agit tout simplement du mode classique sans la carte du monde dans laquelle on peut se balader en hélicoptère pour choisir sa mission. Mais ce qui fera que la durée de vie sera vraiment importante est son mode coopératif, que ce soit en ligne, mais aussi en coopération.

En effet, le jeu prend toute sa saveur entre amis (jusqu’à quatre). Tout d’abord la difficulté sera mieux dosée devant un panel de héros actifs forcément plus adéquat, mais aussi car les railleries fuseront à tout va tant les bourdes sont facile à faire dans ce jeu.

8 9

Broforce : un jeu jamais testé ?

Malheureusement, Broforce est un jeu qui n’aurait jamais dû sortir en l’état sur PS4. Rappelons qu’il s’agit du portage de la version PC. Cette dernière avait bénéficié d’une phase Béta d’un an et demi et était d’une fluidité parfaite. Cependant, la version console n’est clairement pas à la hauteur de son aînée. Pour y avoir joué pendant 8 heures, je peux vous assurer qu’il ne se passe pas dix minutes sans aucune anomalie. Tout d’abord, point flagrant, pour un jeu au style graphique simple et peu nécessiteux en ressource, les chargements des stages sont horriblement longs, comptez en moyenne 1 à 2 minutes. Ensuite, il sera très fréquent d’avoir des gros ralentissements lors des explosions, ces dernières étant omniprésentes. De plus, ces ralentissements durent assez régulièrement quelques dizaines de seconde. Pour être un peu optimiste, vu la difficulté de certaines phases, ces soucis vous permettront d’esquiver plus facilement les tirs ennemis…

Par ailleurs, on peut citer pêle-mêle, des disparitions de l’interface, des déconnexions serveurs, des impossibilités de créer des parties, et même des bugs dans la programmation des options. Il est en effet possible de modifier les mouvements de l’écran lors des explosions, mais celle-ci a la fâcheuse maladresse de se dérégler toute seule à peine la manette lâchée.

A croire qu’aucun développeur n’a essayé son jeu avant de le lancer sur le PSN. Si ce n’est pas grave pour un jeu gratuit, ceci est vraiment une honte lorsque ce jeu coûte la somme assez importante de quatorze euros, toute promotion exclue.

10 11

En conclusion

Broforce est clairement un jeu bourré d’action, fun à plusieurs, avec une difficulté plutôt corsée qui plaira aux hardcore gamers. Malheureusement, son portage sur la console de salon de Sony a été bâclé et ne mérite pas qu’on dépense de l’argent pour une succession si importante de bugs.

Pour finir sur une note positive, sachez que la version PS4 inclue les différents DLCs sortis sur PC, une sorte de version Game of the Year, avec de très bonnes missions centrées sur l’univers d’Alien.

2.5 SHAINIII sur 5 

161617

Test réalisé par ZEUGMA sur ps4

On se retrouve la semaine prochaine pour le test de « Game Of Thrones (Teltalle) »