TEST : TALES OF ZESTIRIA

1
Date de Sortie : 16 Octobre 2015

Disponible sur : PC (49.99€) – PS4 (54.99€) – PS3 (44.99€)

Edition COLLECTOR : Uniquement disponible sur PS4 (94.99€)

20 ans que nous avons le plaisir de connaitre la série des TALES OF… ce qui n’a pas toujours été le cas en Europe. Popularisée en 2004 chez nous par l’épisode SYMPHONIA sur GAME CUBE, la saga est bien connue par les amateurs de J-RPG, mais quant est-il de cet épisode anniversaire initialement prévu sur PS3 et ensuite pensé pour la PS4 et le PC?

Un Univers médiéval Fantastique

Avec cet opus nous seront emmenés dans une ambiance qui rappelle bien les légendes connues par chez nous. Dans un monde protégé par les SERAPHINS, la malveillance transforme les humains les plus corruptibles en démons appelés HELLIONS.

Pour permettre aux humains corrompus de retrouver leurs âmes, un pouvoir de purification est requis, et ce pouvoir c’est celui du BERGER.

Nous rencontrons donc SOREY, élevé chez les SERAPHINS, celui-ci est donc capable de les discerner. Ce qui n’est pas le cas des humains Lambda ne possédant pas un cœur assez pur… Tout ce beau petit monde vit à l’abri dans une terre mystique bien cachée dans les hauteurs, ELYSIA.

Jusqu’au jour où une humaine nommée ALISHA rencontre SOREY dans des ruines proches du domaine des SERAPHINS.

Un évènement qui marquera le début de la longue épopée de SOREY dans son rôle de BERGER afin de purifier le monde du mal qui le possède.

2 3
Un OPEN WORLD fermé…

Un grand monde ouvert voilà ce que l’on nous avait promis… et bien force est de constater que ce n’est pas du tout le cas. En effet, le jeu se déroule de manière classique, c’est-à-dire de façon assez linéaire avec des zones disponibles au fur et à mesure de l’avancement de l’aventure.

La seule différence ici est que les zones sont extrêmement grandes, si grandes qu’elles sont désespérément… vides. Il n’est pas rare de rencontrer d’immenses plaines à parcourir à pied avec, en guise de divertissement, des ennemis disséminés sur la carte.

Les décors, parlons en… très simplistes et pas du tout du niveau de la PS4 ou du PC, à peine celui de la PS3. Vraiment dommage. Les personnages quant à eux sont bizarrement très réussis et contrastent avec le reste.

4 5
Des Joutes en DIRECT LIVE

L’originalité de cet opus vient du fait que les combats apparaissent de manière plus fluide qu’auparavant. En effet si vous touchez un ennemi, le combat se déroulera automatiquement dans une petite zone fermée directement à l’endroit où vous vous trouvez.

Cette bonne idée engendre deux gros problèmes, d’abord la caméra qui devient extrêmement capricieuse mais également des zones de combats qui peuvent devenir très petites dans les donjons. Ce qui rend parfois l’action des combats totalement illisible…

6 7
Un Système de combat aux petits oignons

Tout cela étant très dommage car le système de combat est quant à lui très bien réalisé et très complet.

Des points de chaîne spirituelle (CS) seront disponibles pour porter vos coups. Chaque coup porté vous coutera des points d’actions qu’il faudra regagner en temporisant et en se protégeant, cela amène donc une touche stratégique aux duels.

Vous aurez à votre disposition une énorme panoplie de coups composés d’ARTES SERAPHIQUES, MARTIAUX et CACHES. Comprenez donc que certains ennemis seront plus sensibles à certains types d’attaque que d’autres.

8 9
Les coups les plus puissants sont nommés ici les ARTES MYSTIQUES, des furies de personnages qui déclencheront une animation du plus bel effet. Pour lancer celles-ci vous aurez besoin de stocker des Jetons de Puissances (JP).

10 11
FUUUUUUUUSION !!!!!!!!

Outre le fait de pouvoir activer les ARTES MYSTIQUES et de prolonger vos COMBOS, les JP sont également utilisés pour l’activation de l’ARMATISATION.

Ce pouvoir consiste à réaliser la fusion de deux personnages, un HUMAIN et un SERAPHIN. Ce nouveau personnage appelé l’ARMATUS vous donne les pouvoirs des deux protagonistes. Vous pourrez utiliser les quatre éléments disponibles dans le jeu pour vaincre vos ennemis : Le feu, l’eau, la terre et le vent.

Inconvénient, votre nombre de combattants est réduit et le risque de les voir mourir ensemble est accru. A utiliser au bon moment donc.

12 13
Du contenu assez conséquent

Avec une histoire assez longue mais somme toute basique, le jeu vous tiendra pas mal de temps en haleine. En effet, si vous décidez d’accomplir toutes les quêtes secondaires, il ne vous faudra pas moins d’une cinquantaine d’heures pour en venir à bout. Doublez ce chiffre si vous voulez accomplir un NEW GAME+ et ainsi compléter votre collection de trophées. 

En plus de votre quête principale vous devrez également penser à trouver un seigneur de la terre pour chaque région afin de la purifier. La chasse des NORMINS (petits êtres qui apportent des bonus et de nouvelles capacités), la recherche des monolithes, les saynètes à découvrir, etc.… vraiment énormément de choses à faire.

14 15 16 17
Une Exploration élémentaire

Pour pouvoir avancer dans certaines zones et endroits, vous aurez besoin des pouvoirs élémentaires de vos amis séraphins.

Le feu vous permettra d’allumer des torches ou de bruler des obstacles, le vent de traverser des fossés, la terre de briser des énormes roches,… Toutes ces aptitudes se débloquent au fil de l’aventure, ce qui lui donne, comme cité plus haut, un fil conducteur assez linéaire.

18 19
Capacités et gestion des équipements

Dans le menu d’inventaire vous trouverez beaucoup d’éléments de personnalisation. Par exemple, les talents de soutien qui donne des nouvelles aptitudes comme la recherche de trésors ou bien le fait de pouvoir créer différents plats (qui remplace ici la cuisine des anciens épisodes) et bien d’autres.

Vous y trouverez également la gestion des différentes capacités liées au armes qu’il faudra acquérir avec de l’expérience… etc. Vraiment énormément de choses sont disponibles et nécessites de bien suivre les différents tutoriaux en début d’aventure pour bien comprendre leurs finesses.

Au niveau de l’équipement, celui-ci pourra être trouvé dans des coffres, en récompenses après vos victoires ou tout simplement chez le marchand du coin. Noter qu’un système de fusion d’armes est disponible chez les divers vendeurs pour booster vos capacités. Très complet donc.

20 21
Bonus : L’édition COLLECTOR

22

Une très belle édition COLLECTOR est également disponible en commerce. Celle-ci est vraiment très bien fournie.

Vous y trouverez :

  • Un boitier représentant le grimoire de SOREY.

  • Un STEELBOOK à l’effigie des NORMINS.

  • 4 Figurines représentant les héros du jeu.

  • Un ARTBOOK du jeu.

  • Un DVD comprenant un OAV de 30’.

  • Un CD comprenant l’OST du jeu.

  • Un DLC comprenant un nouvel Arte Mystique.

  • Un DLC narrant l’histoire d’ALISHA à récupérer sur le site de NAMCO BANDAI à l’aide d’un code fourni. (Egalement disponible dans la version Standard du jeu)

En conclusion

Pour l’anniversaire des 20 ans de la série nous étions en droit d’attendre un épisode exceptionnel, ce n’est malheureusement pas le cas avec cet opus ZESTIRIA.

Avec des défauts venant gâcher un peu le plaisir comme des décors vides ou le manque de visibilité pendant les combats, la copie aurait méritée d’être un peu plus soignée. Dommage car beaucoup d’idées innovatrices ont été implémentées et mérite le détour.

Une aventure qui ne révolutionnera pas la série mais qui reste tout de même assez plaisante à suivre.

2.5 SHAINIII sur 5  La moyenne donc, pour un épisode un peu décevant et certainement pas le meilleur de la série.

2323 24

 

Test réalisé sur la version PS4 par RYU