La passion du cosplay dans le jeu vidéo

0

Les conventions en Belgique se multiplient depuis une décennie (FACTS, MIA, Comic CON,…). Celles-ci ne se centrent plus uniquement sur la science-fiction ou l’une ou l’autre franchise célèbre, le jeu vidéo a pris place dans les allées de ces conventions. Il arrive parfois qu’une convention tourne même principalement autour du jeu vidéo. Un des phénomènes qui nous y ravit est de croiser quelques amateurs de cosplay dont l’imagination et le travail nous donnent l’envie de contempler, voire même de proposer un selfie… Qui n’a pas croisé un Sangoku, un Mario, un Ratchet ou encore un Altaïr lors de ces manifestations ?

Comme on a déjà pu le constater, le cosplay ne se définit pas à juste porter un costume. Il y a tout un travail de recherche, de composition, de maquillage, pour que le résultat en vaille la peine. Le cosplay s’accompagne généralement de tout un comportement pour incarner son personnage. Ce qu’on dénomme par « Roleplay », prestation théâtrale qui vient accompagner le costumé.

Chaque convention propose maintenant son propre concours.

Je ne peux que vous inviter à revivre l’interview de ce cosplayer sur notre site: https://shainiiigaming.be/interview-cosplay-n1-ratchet/

Mais comment arriver à ce résultat ? Les boutiques proposant des costumes « Prêt-à-porter » se développent sur le net. Mais l’activité cosplay ne doit-elle pas préserver le travail de composition et d’ingéniosité ? Une petite start-up a vu le jour en région Bruxelloise. Cosplay Corner (retrouvez leur interview en fin d’article) est le premier en Belgique à nous proposer des ateliers de composition (en langue française) . Mis à part une boutique en ligne, la plus-value de la jeune entreprise est d’initier tout un chacun aux bases de l’utilisation de différents matériaux pour la confection de costume (parties solides).

N’importe quel projet sur un personnage de jeu vidéo est donc envisageable. Et même si le travail paraît colossal (et il faut avouer que pour avoir un bon résultat, il faut la volonté de retrousser ses manches !), le résultat peut vite devenir réalité ! A travers plusieurs types d’atelier (débutant, libre ou privé) vous apprendrez à connaitre ou reconnaître les matériaux utilisés, les bases (mesures, traçages, découpes, peintures, etc…) mais aussi des techniques plus poussées.

Quelques personnes étant déjà passées par là nous ont gentiment permis d’illustrer les résultats obtenus.


Nathunter Cosplay – Decco Photography – League of Legend – Dragonslayer


Visual Aurelie Cosplay – Jeel Workshop Mortal Kombat X – Mileena

Bien entendu, les compositions « perso » sont aussi possibles :


Souldisinter Nexus (Doomfire) – Photo : Nicolas Decocq

Alors, lors des prochaines conventions où nous sommes présents, passez faire un petit coucou sur le stand de Shainiiigaming, et venez vous faire prendre en photo en fonction de nos thèmes. Installez-vous à un poste de jeu, et revivez les aventures qui vous ont fait, ou vous font encore … rêver,… Et surtout, que la communauté cosplayer grandisse et embellisse une fois encore nos allées en convention.


Made in Asia – Janvier 2017 – Stand Shainiiigaming – Efezia Cosplay

Nous voici donc en compagnie de la gérante de Cosplay Corner, je vous présente Baptistine.

1/Bonjour Baptistine et merci de nous accorder un petit moment pour Shainiiigaming, la première question que je souhaite te poser : comment as-tu découvert le monde du cosplay ? Et surtout quelle a été ta première réalisation personnelle ?

C’est avec plaisir que je réponds à tes questions Cédric. J’ai découvert le cosplay en voulant me faire une tenue de Stargate SG1 il y a 12 ans. Je me suis constituée plusieurs tenues de cette série qui me servaient aussi en airsoft. J’ai ensuite mis la main sur un kit en plastique d’un costume Star Wars (fin 2010 il me semble). C’est en janvier 2013 que je me lance dans la création de mon premier costume en mousse. C’était la V1 de mon costume d’ODST (Halo).

2/ Comment t’es venue l’idée de créer Cosplay Corner ?

Après avoir fini mes études, je me suis inscrite au chômage et j’ai commencé à postuler à gauche et à droite. Au bout de six mois, j’en ai eu marre de ne pas avoir de réponse ou alors des du style « Vous avez été 450 à postuler, merci de votre intérêt mais bla bla bla ». Je me suis alors demandée ce que je voudrais faire comme job et là j’ai creusé la piste d’un shop de matières premières pour des costumes en mousse.

3/ Quelle est l’activité phare en atelier ? As-tu une demande qui sort du lot et qui revient très souvent ?

Les ateliers que je donne le plus souvent sont ceux pour les débutants, mais les ateliers privés sont aussi assez demandés car ils permettent d’avancer sur le projet en cours de la personne. A ma grande surprise, on me parle souvent des chevaliers du Zodiaque. Sinon, il y a aussi Star Wars qui revient assez souvent.

4/ Si tu devais choisir ta plus belle réalisation ? Celle dont tu es vraiment la plus fière ? Quelle serait-elle ?

Sans hésiter : le Space Marine (Warhammer 40.000) ! Le gros bonhomme rouge que vous voyez en convention depuis 4 ans.

5/ Dans l’univers des jeux vidéo, sur quel personnage aimerais-tu travailler ? Quel serait le plus beau travail que tu aimerais tenter pour un personnage de jeu vidéo ?

Le choix est difficile. Je dirais une armure de Halo mais j’ai vu de très belles réalisations de Gear of War ou de League of Legend.

6/ Aurais-tu un conseil pour les personnes qui souhaiteraient s’initier au cosplay mais qui sont freinés par manque de confiance en leur(s) aptitude(s) manuelle(s) ? Et là, je parle comme si c’était du vécu ;o) ?

Il ne faut pas hésiter à se lancer. Avant de tâter de la mousse, il faut chipoter avec du papier pour faire les plans. Cela vous évitera de gaspiller de la mousse et vous serez plus confiant lorsque vous la travaillerez.

Certains me diront qu’ils ont deux mains gauches et pas de patience. Pas de soucis Vous verrez que vous allez vous améliorer au fur et à mesure. On ne vous dit pas de commencer directement par 8h de craft mais faites 1h à la fois, et vous verrez que ça va devenir simple. N’essayez pas de vous comparer à des crafteurs qui font ça depuis plusieurs années. Soyez fier de ce que vous faites et cherchez à vous améliorer

7/ Alors, tu croises un monde fou dans les conventions, et des cosplayers de tous horizons et de toutes inspirations, si tu devais n’en retenir qu’un seul, quel personnage représentait-il ? Et dis-nous ce que tu as trouvé le plus original dans la réalisation ?

Heu, mon premier souvenir d’une super armure, c’est celle de War (Darksiders) de Shoko et Jérôme lors d’une Made in Asia. Mais maintenant que je vais beaucoup en Allemagne, je vois des petits bijoux par là et je serais incapable de dire quel costume m’a le plus marquée.

8/ Pour terminer, je voudrais te remercier pour ton temps. Et au nom de l’équipe de Shainiiigaming, longue vie et prospérité à Cosplay Corner.

Merci pour cette interview et merci pour les encouragements.

Share.

Leave A Reply